Le Régiment de la Tour d'Auvergne

1803-1815

Liste des Officiers, des cadres de l'Etat major, des Sous officiers et des hommes

Avertissement : Merci à mon ami Philippe Quentin, pour toutes les informations qu'il nous a communiquées, afin de compléter cette liste.

Nom et prénoms
Etats de service
Escorches de Sainte-Croix Charles-Marie-Robert (Comte d')
Général de cavalerie, fils du maréchal de camp Marie-Louis-Henry. Naquit à Versailles le 20 novembre 1782. Attaché au cabinet de Tallleyrand, ministre des relations extérieures, fit la campagne d'Italie en 1805 comme volontaire à l'état-major de Masséna; Chef de Bataillon au Régiment étranger de la Tour d'Auvergne, le 7 décembre 1805; vint en congé à Paris en février 1806; fut mis en état d'arrestation à la suite d'une affaire avec M. de Mariole, Officier supérieur du même Régiment, qui paraît avoir été tué en duel; nommé Major pendant son incarcération, le 31 mars 1806; mis en liberté et renvoyé à son Régiment par ordre de l'Empereur, le 13 mai ; servit en Italie, 1806, à l'Armée de Naples, puis à la Grande Armée, en Pologne, 1807; Aide de camp de Masséna, 24 février 1807; reçut l'ordre de rejoindre son Régiment 6 décembre; servit à l'Armée de Naples, 1808; premier Aide de camp de Masséna 1er mars 1809 (était encore à Paris en avril 1809); servit en Autriche, 1809; à Landshut, 21 avril 1809; prit un drapeau près de Neumarkt, 1er mai ; Colonel, 5 mai 1809; passa le premier de l'île Lobau sur la rive gauche du Danube, 20 mai 1809 ; Officier de la Légion d'honneur, 31 mai 1809; Chevalier de 1'ordre militaire de Bade, 8 juin 1809; passa le premier le Danube à Enzersdorff et s'empara du village, 4 juillet; blessé à Wagram, 6 juillet; servit à Znaïm, 11 juillet; Général de Brigade, 21 juillet 1809, et commandant la 2e Brigade de cavalerie légère au 4e Corps; Comte de l'Empire par Décret du 15 août 1809; commandant la 1re Brigade de Dragons, Division Caulaincourt, en Espagne, 15 décembre; confirmé Comte de l'Empire par lettres patenes du 14 février 1810; commandant la 1re Brigade de Dragons au 8e Corps (Junot) de l'Armée de Portugal, avril 1810 ; servit au combat de Gallegos, juillet 1810 ; decouvrit le lendemain de la bataille de Busaco un passage dans la Sierra d'Alcoba, 28 septembre 1810, et guida l'avant-garde sur Coïmbre, 1er octobre ; tué aux avant-postes de Villafranca près des retranchements de Sobral (Portugal), par un boulet qui ricocha et le coupa en deux le 11 octobre 1810 (SHD 8 YD 1232, LH/2783/57).
La Tour d'Auvergne Godefroy Maurice Marie Joseph (Prince de)
Comte d'Apchier. Est né à Paris le 20 novembre 1770, fils de Nicolas François Julie, comte de La Tour d'Auvergne et d'Apchier, lieutenant général des armées du roi, et d'Élisabeth Louise Adélaïde de Scépeaux, dame de Beaupréaux ; marié à Marie Denise Bonvallet en 1812.
Sous-lieutenant de remplacement au régiment de Bouillon le 24 avril 1786, il est admis au traitement de réforme le 17 mars l788. Capitaine surnuméraire au même régiment le 24 avril 1789, il est à nouveau réformé le 1er janvier 1791 et part en émigration dans le courant de la même année. Rallié à l'Empire, il est nommé colonel commandant du Régiment de La Tour d'Auvegne le 30 semptembre 1805, et est employé à l'Armée de Naples en 1806-1808. Ayant cessé ses fonctions le 17 mai 1808, il est remplacé a la tête de son Régiment le 13 février 1809.
Chevalier de l'Ordre de Saint-Louis le 7 mars 1815.
Décédé à Paris (2e arrondissement), rue du Faubourg-Monmartre n°7, le 31 mars 1849; inhumé le 2 avril à Paris, cimetière du Nord. Marié le 1er avril 1812 à Lyon avec Marie Denise Bonvallet, 1780-1852, dont Maurice César, né le 7 avril 1809 à Paris, futur Capitaine au 1er Régiment de Cuirassiers (SHD 2 YE 2313).
Sainte-Colombe (d'Austry de) Roch Maurice
Né le 20 mai 1772 à Parisot, fils de Jean et de GENTON DE VILLEFRANCHE Marie Anne. Marié le 1er avril 1818 avec D’ETIENNE DE SAINT JEAN DE PRUNIÈRES Françoise Alexandrine Henriette, originaire de Mont-Dauphin (05). Habite Grenoble (38) en 1847. Décédé le 7 avril 1847.
- Détail des services : Émigre le 15 février 1792. A joint l’armée de Condé le 28 mai 1792. Incorporé dans la 9e Compagnie des Chasseurs nobles. Passé dans le Régiment d’Hohenlohe Barstenstein, devenu Durant, le 21 novembre 1795. Lieutenant le 1er avril 1798. Licencié lors de sa rentrée en France le 15 avril 1801. Sergent au service de la France au Régiment de La Tour d’Auvergne, devenu 1er Régiment étranger, le 1er mars 1806. Sous-lieutenant le 31 mars 1806. Lieutenant le 1er avril 1808. Capitaine le 8 janvier 1810. Passé au 3e Régiment étranger le 1er janvier 1814. Émigre et passe à Gand le 2 juin 1815. Chef de Bataillon à la 1ère Légion départementale du Pas de Calais le 3 juillet 1815. Passé à la Légion du Gard le 8 novembre 1815. Passé à la Légion du Gers le 27 juin 1818. Passé au 3e Régiment d’infanterie légère le 17 novembre 1820. Lieutenant-colonel pour être employé à l’Etat-major des places et mis en non-activité le 19 septembre 1823. Major de place à Bayonne le 5 mai 1824. Passé à St Venant le 17 décembre 1826. Passé à Pierre Châtel le 19 septembre 1828. Admis à la retraite le 24 septembre 1830
Total du service effectif : 35 ans 8 mois 25 jours
- Campagnes, actions, blessures :
1792, 1793, 1794, 1795, 1796, 1797, 1798, 1799, 1800 et 1801 en émigration, à l’armée de Condé, tant dans l’infanterie que dans la cavalerie noble et comme Lieutenant dans le Régiment de Hohenlohe Barsteinstein, devenu Régiment Durant.
1806, 1807, 1808, 1809, 1810, 1811 et 1812 à l’Armée de Naples
1813 à l’Armée d’Italie au Tyrol 1814 au blocus d’Anvers
1815 à Gand
1823 en Espagne
Total des campagnes : 10 ans
Total général des services : 45 ans 8 mois 25 jours
Blessé d’un violent coup de feu à la redoute de Belheim, près Landau, le 17 mai 1793. Fait prisonnier de guerre au Tyrol en 1813. Amputation du bras gauche, suite à une blessure reçue au siège de Pampelune le 3 septembre 1823.
- Observations :
Pension de retraite de 2400 F le 31 octobre 1832
Pension à la veuve de 600 F le 25 juin 1847
Chevalier de St Louis le 31 janvier 1815
Membre de la Légion d’honneur le 17 mars 1815
Chevalier de la Légion d’honneur le 25 avril 1821
Chevalier de l’ordre du Phénix de Hohenlohe le 25 septembre 1816
Chevalier de l’ordre de St Ferdinand le 28 novembre 1823
Ville-sur-Illon (Comte de la) Alexandre Charles César Auguste
Né à Lauterbourg, département du Bas-Rhin, le 10 janvier 1769 et originaire de la Lorraine. Fils de Alexandre François, comte de La Ville né en 1722, et de Cécile Petit de Maubuissonbr> Entré au service dans le 96e de Ligne ci-devant Nassau, comme Sous-lieutenant de remplacement le 10 juin 1787; réformée par Ordonnance le 17 mars 1788; rentré au service comme Sous-lieutenant le 4 décembre 1788; nommé Lieutenant au 105e de Ligne le 10 décembre 1791; fait Capitaine au dit Régiment le 16 juillet 1792; à l'Armée du Rhin les campagnes de 1792 et 1793.
Passé à l'Armée royale commandée par le Prince de Condé en septembre 1793, où il a servi dans les troupes à cheval jusqu'au moment du licenciement comme Volontaire, Lieutenant et Capitaine dans les Régiments de Hussards de Salm-Kirbourg et de Bachi et dans le Régiment des Dragons d'Enghien. A fait à cette Armée les campagnes de 1793, 1794, 1795, 1796 et 1797.
A été en Russie avec l'Armée de Condé et a servi dans cette Armée jusqu'au 25 février 1801, époque à laquelle elle fut licenciée.
Licencié à Frislier le 25 février 1801. Nommé Capitaine à la Légion hanovrienne à l'Armée française le 18 octobre 1803; passé avec le même grade au 95e de Ligne le 20 décembre 1804.
A l'Armée française en Hanovre et en Allemagne, a fait les campagnes de l'An 12, 13 et 14.
Nommé Chef de Bataillon du Régiment de La Tour d'Auvergne le 30 mars 1806; nommé commandant du 1er Batailon Etrangers le 26 août 1809.
A l'Armée de Naples, il a fait les campagnes de 1807, 1808 et de 1809.
Marié en 1809 à Naples avec Joséphine de Dino, fille de Barthélémy, l'un des propriétaires du Royaume les plus distingués. Passé avec autorisation au service de Naples le 21 septembre 1809; nommé Chef de Bataillon au 1er Régiment d'infanterie légère le 8 mars 1810; nommé Major au même Régiment le 25 mars 1811; passé avec le même grade au 3e Régiment de ligne napolitain le 14 octobre 1811.
Nommé fin 1812 Major de la place de Scilla, démissionne, accepté le 22 mai 1813.
Resté au service jusqu'à la chute de Murat.
Nommé Chevalier de Saint-Louis le 29 mai 1816
Est encore établi à Naples en 1817.
Selon un Rapport du Ministère de la Guerre (2e Division, Bureau de l'Infanterie), fait au Ministre de la Guerre, en date du 21 janvier 1817, "Ses propriétés sont situées dans les environs de cette ville et il désirerait ne se transporter en France avec sa famille, que lorsque son sort sera décidé.
Son frère, Colonel aide major de la Garde Nationale de Paris, a produit les pièces qui constatent ses services, pour lesquels il lui a même fait obtenir la Croix de Saint-Louis. Cette première faveur lui ayant été accordée, sans qu'il fut rentré sur le territoire français, il espère également pouvoir obtenir celle qu'il sollicite.
M de La Ville Sur Illon, agé de 48 ans, compte 30 ans de service et 4 ans 21 jours d'exercice du grade de Lieutenant Colonel à l'époque du 15 avril 1815.
D'après la décision applicable aux officiers rentrés du service de Naples, il aurait droit à être reconnu dans ce même grade
" ; ce à quoi il est répondu : "On pourra le prpoposer pour ce grade" (22 janvier).

Retour à l'historique du Régiment

Retour