Le 76ème Régiment d'Infanterie de Ligne

Liste des Officiers, des cadres de l'Etat major, des Sous officiers et des soldats à partir de 1796

 

Avertissement : Cette liste est basée sur les travaux de R. Darnault complétée par les Etats militaires des ans X, XI et XII, et diverses autres sources

 

Nom et prénom
Etats de service
ALAIN
Capitaine
ANCEL
Lieutenant
Audiguier ou Audignier
Capitaine le 13 septembre 1793 (Etats militaires de l'an XI-XII); Quartier maitre trésorier (Etats militaires ans X-XI-XII)
Aulon
Lieutenant le 29 juillet 1792 (Etats militaires ans X-XI)
Badin
Capitaine le 11 thermidor an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Bailly
Capitaine le 10 vendémiaire an 2 (Etats militaires ans X-XI) ou le 10 ventôse an 2 (Etats militaires an XII)
Barbas ou Barba
Sous lieutenant le 1er ventôse an 3 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Bellanger ou Bellenger
Capitaine le 1er prairial an 5 (Etats militaires ans X-XI)
Béon
Sous lieutenant le 10 prairial an 3 (Etats militaires ans X-XI-XII-XII)
Bernard
Lieutenant le 29 messidor an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Berteau, Berthau, Bertheau ou Bertheaux
Capitaine; Adjdudant major le 27 frimaire an 9 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Besson
Capitaine le 3 novembre 1792 (Etats militaires de l'An X-XII)
BIEN AIME
Capitaine
Bise
Capitaine le 18 février 1793 (Etats militaires ans X-XI)
BOQUET
Capitaine
Bourget
Sous lieutenant le 14 thermidor an 9 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Breur
Lieutenant le 12 brumaire an 2 (Etats militaires dans X-XI-XII)
Brosse
Sous lieutenant le 13 septembre 1793 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Brun
Lieutenant le 14 thermidor an 9 (Etats militaires ans X-XI-XII)
BRUN
Sous lieutenant
Canoville ou Cannoville
Capitaine le 3 vendémiaire an 2 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Cassant ou Cassan
Lieutenant le 18 prairial an 2 (Etats militaires de l'an XI-XII)
Cassant, Cassand ou Cassan F.
Capitaine le 1er fructidor an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
CASSILLON
Chef de Bataillon

Champagnat

Capitaine 11 floréal an 3 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Chanterelle ou Chanterelles
Sous lieutenant le 5 complémentaire an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Charmes
Officier de santé (Etats militaires de l'An X)
Chemineau Jean (Baron)

Né le 26 avril 1771, à Chez-Grellet, village des environs d'Angoulême, Jean Chemineau appartient à une humble famille d'artisans; son père exerçait la profession de maréchal-ferrant ou de forgeron.
Entré au service comme Sergent-major élu dans le 4e Bataillon de la Gironde, le 25 septembre 1791. 1792 à l'armée des Basses-Alpes. Sous-lieutenant au 4e Bataillon de la Gironde, le 11 juillet 1792.
1793 à l'armée du Nord. Il se distingue le 8 septembre 1793 à la bataille d'Hondschoote, où il est blessé d'un coup de feu au téton gauche. Lieutenant Quartier-maître au corps, le 13 octobre 1793. Capitaine au corps, le 17 août 1794 (28 germinal an II).
1794 à l'armée du Rhin. 1795 à l'armée de l'Ouest.
1796 à 1800 à l'armée d'Italie. Passé à la 58e Demi-brigade le 28 septembre 1798 (7 vendémiaire an V). Il se distingue particulièrement à la tête du pont du Var, le 26/05/1800 (6 prairial an VIII) et fait Chef de Bataillon sur le champ de bataille par Suchet, grade confirmé deux ans plus tard.
De 1803 à 1805, il est à l'armée des Côtes de l'Océan. Major du 61e de Ligne, le 22 décembre 1803 (30 frimaire an XII). Membre de la Légion d'honneur le 26 mars 1804 (4 germinal an XII). Il fait avec distinction les campagnes d'Autriche, de Prusse et de Pologne.
Au siège de Dantzig en 1807, il est chargé de poursuivre les Prussiens qui se retirent sur Pillau : "A la tête d'un escadron du 11e Chasseurs, chargea les ennemis dans un bois, fit mettre bas les armes à 800 hommes, prit 3 canons et eut un cheval tué sous lui". Cette action d'éclat lui vaut le titre d'Officier de la Légion d'Honneur en juin 1807.
A la bataille de Friedland, il remplace dans le commandement de sa Brigade le Général Coëhorn qui a été blessé. Il se met à la tête de la Brigade de Grenadier composée des Compagnies d'élite des 60e et 61e Régiments d'Infanterie de Ligne, et il prend avec elle une part importante à cette éclatante victoire. Commandant provisoire de cette Brigade, il la quitte bientôt le 28 juin 1807 avec le grade de Colonel du 76e de Ligne. Baron de l'Empire, le 19 mars 1808 (lettres patentes expédiées le 26 octobre 1808).
Il figure à la campagne de Portugal en 1811 et 1812. Général de Brigade, le 22 juin 1811, il commande une Brigade de la Division Foy au passage de la Tormès à Alba, dans la marche en retraite qui suit la bataille des Arapilles, commandant la 1ère Brigade de la Division Foy (arrière-garde); il se jette dans le carré formé par le 2e Bataillon du 69e au moment où un autre carré vient d'être enfoncé par la cavalerie anglaise, arrête l'ennemi par sa ferme contenance et donne ainsi le temps au Général Foy d'amener sa 2e Brigade qui rétablit le combat; le 25 octobre, devant Placencia, ayant reçu l'ordre d'emporter la place, il essaye d'abord du canon pour enfoncer les portes, puis, impatienté du peu de résultat obtenu, se précipite à la tête des Sapeurs du 69e, fait rompre à coups de haches portes et barricades, pénètre dans la ville et s'en empare.
A la Grande Armée en 1813, il commande la 1ère Brigade de la Division Souham, est cité pour sa bravoure, le 27 avril, au combat de Weissenfeld; quelques jours plus tard, à la bataille de Lutzen, il annonce les attaques de l'ennemi en faisant tirer le canon, défend Caïa et permet ainsi à l'armée d'arriver sur le champ de bataille; il a 2 chevaux tués sous lui, est ensuite blessé d'une balle qui lui traverse la nuque, ne cesse point de combattre, a enfin la jambe droite fracassée (cette blessure nécessita l'amputation, qu'il suppporta avec le courage le plus calme). Il est nommé Général de Division le 31 juillet suivant. Puis reçoit la croix de Commandeur de la Légion d'Honneur, le 10 août 1813, et le commandement de la place de Strasbourg le 25 novembre.
A la Restauration en 1814, il exerce un commandement dans le département de la Vienne, puis dans les subdivisions formées par les départements de la Charente-Inférieure et des Deux-Sèvres.
Chevalier de Saint-Louis, le 27 octobre 1814.
Admis à la retraite en 1815, au cadre de réserve en 1831, et à la retraite définitive en 1832, il passe les dernières années de sa vie à Poitiers, où il décède en 1852.

COISSARD
Lieutenant
Cotte Edme
Né en 1776 à Auxonne (Côte-d'Or), entré au service le 18/08/1799 comme Fusilier à la 76e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, Fusilier le 01/03/1802 à la 33e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 33e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 22e Compagnie; fait campagne à la 2e Division du 3e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Courtois
Major le 30 frimaire an 12 (Etats militaires an XII)
Crete, Creté, Crété ou Cretté
Lieutenant le 25 germinal an 2 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Dauvais
Chef de Bataillon le 4 fructidor an 3 (Etats militaires ans X-XI)
David
Capitaine le 9 octobre 1792 (Etats militaires ans X-XI-XII)
DAVID Alexandre Denis
Major
Delanriers ou Deslauriers
Lieutenant le 10 ventôse an 2 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Descartes Gaspard-Théodore
De Poissy. Soldat, puis Fourrier au Régiment colonial de Bourbon, 1780-1789. Parti comme Sergent, 11 septembre 1792; Sergent-major à l'âge de 27 ans au 9e Bataillon de Paris dit de l'Arsenal, le 27 dudit; Capitaine, 13 mars 1793; passé successivement aux 181e et 92e Demi-brigades ; prisonnier de guerre, 1799 ; réformé, 1800; Capitaine à la Compagnie de réserve de l'Ourthe, 1806 ; passé au 76e de Ligne, 1808 ; tué sur le champ de bataille d'Ebersberg, 3 mai 1809 (In : "Volontaires nationaux", tome 2).
DION
Capitaine
Donadieu ou Donnadieu
Sous lieutenant le 15 thermidor an 3 (Etats militaires ans X-XI) ou le 20 vendémiaire an 4 (Etats militaires an XII)
Doucet
Lieutenant le 4 prairial an 5 (Etats militaires ans X-XI-XII)
DUMESNIL
Chirurgien major
Elambert
Lieutenant; Adjdudant major le 1er prairial an 10 (Etats militaires ans X-XI); Capitaine adjudant major le 1er thermidor an 10 (Etats militaires an XII)
Faravel ou Faravelle
Sous lieutenant le 13 mars 1793 (Etats militaires ans X-XI)
Faure- Lajonquiere
Colonel le 30 frimaire an 12 (Etats militaires an XII)
Fermand ou Fermaud
Capitaine le 10 vendémiaire an 2 (Etats militaires ans X-XI) ou le 10 ventôse an 2 (Etats militaires an XII)
Foissier
Sous lieutenant le 27 germinal an 9 (Etats militaires ans X-XI-XII)
FOUSSENGUY
Chef de Bataillon
Gassan
Lieutenant (Etats militaires de l'An X)
GENEVAY
Chef de Bataillon
GERARD
Lieutenant
Gérard ou Girard
Capitaine le 6 germinal an 9 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Gibon
Lieutenant le 12 messidor an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Giquel
Sous lieutenant le 12 messidor an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Goeury
Lieutenant le 1er fructidor an 7 (Etats militaires ans X-XI)
Goré
Chef de Brigade le 1er germinal an 2 (Etats militaires ans X-XI-XII)
GOUDEY
Sous lieutenant
Goujoun ou Goujeon
Sous lieutenant le 27 germinal an 9 (Etats militaires ans X-XI) ou le 6 germinal an 9 (Etats militaires an XII)
GUENET A.
Capitaine
GUENET B.
Capitaine
Guillet
Lieutenant le ? floréal an 5 (Etats militaires ans X-XI); Lieutenant le 1er prairial an 5 (Etats militaires an XII)
Halin
Capitaine (Etats militaires de l'An X)
Hedenerck, Heydenerck, Heydenreich, ou Heidenreich
Sous lieutenant le 12 nivôse an 2 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Hérisson ou Herisson
Lieutenant le 1er nivôse an 3 (Etats militaires ans X-XI) ou le 1er ventôse an 3 (Etats militaires an XII)
Houard
Officier de santé (Etats militaires de l'An X); Chirurgien major (Etats militaires de l'An XI)
Huby
Capitaine le 16 août 1793 (Etats militaires ans X-XI) ou le 19 août 1793 (Etats militaires an XII)
Julien ou Jullian
Lieutenant le 1er nivôse an 8 (Etats militaires ans X-XI-XII)
LACOTE
Capitaine
LACOMBE François

Né le 18 décembre 1771 à Bedoues (Lozère).
Parents : Antoine Combes et Marie DURAND. Baptisé le 21 décembre 1771 Parrain : Pierre Meyrueis de Cocures son oncle ; Marraine : Magdeleine Vidal de Bedoues.
22 novembre 1793 (3 frimaire an II) Entré au service dans le 76e Régiment d'Infanterie en qualité de soldat d'après les documents associés à La légion d'honneur.
Breveté d'un fusil d'honneur le ? Thermidor an 10 (d'après les documents du dossier Légion d'honneur) ou le 19 ventôse an XI.
24 septembre 1803 (1er vendémiaire an 12) : Nomination Chevalier de la légion d'honneur (accès à son dossier dans la base Léonore du Ministère de la Culture : clic). Remise des médailles de Chevalier de la légion d'honneur le 16 aout 1804 (ancien n° d'ordre 7763, Nouveau n° d'ordre (royal) 19962).
En 1803, il entre dans les Chasseurs à pied de la Garde Consulaire.
Le 2 mai 1805 (12 floral an 13), il est Admis aux chasseurs à pied de la Garde Impériale; 1er Régiment Chasseurs à pied, 2e Bataillon, 1ère Compagnie, Matricule N° 1945
11 novembre 1809 : Congé de Retraite.
Description : Cheveux et sourcils châtains, front haut, yeux noirs ; nez petit, bouche moyenne, menton rond, visage rond, taillé d'un mêtre Centimètre Compris au registre Matricule sous le N° 1945 lequel a servi au dit corps depuis le 12 floral an 13 jusqu'à ce jour (30 octobre 1809).

Communication de Monsieur Jean-Louis Lacombe que nous remercions vivement ici

Lagrenade
Capitaine le 21 prairial an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Lambelnot Jean
Né le 14/10/1775 à Paris (Seine), entré au service le 23/08/1793 comme soldat, Fusilier à la 76e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne puis à la 33e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 02/10/1801, Fusilier à la 20e Compagnie de la 33e de Ligne, devenue le 24/09/1803 33e Régiment d'Infanterie de Ligne, appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 3e Corps de la Grande Armée lors des campagnes de 1805 à 1807, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
LANCERAUX
Lieutenant
Landraux Pierre
Né le 10/03/1778, originaire du département de la Nièvre, entré au service le 23/03/179 comme soldat, Fusilier à la 76e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne jusqu'à son incorporation comme Fusilier à la 33e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 01/03/1802, Grenadier à la Compagnie de Grenadiers du 2e Bataillon de la 33e de Ligne, devenue le 24/09/1803 33e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 3e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Langlois ou Langlais
Sous lieutenant le 1er fructidor an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Lanne Louis-Simon
Né en 1781 à Angerville (Seine-et-Oise, aujourd'hui Essonne), Conscrit entré au service le 18/08/1799 comme Fusilier à la 76e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, Fusilier à la 33e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 01/03/1802, affecté à la 11e Compagnie de la 33e de Ligne, devenue le 24/09/1803 33e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant partie de 1805 à 1807 de la 2e Division d'Infanterie du 3e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Larivière ou Lariviere
Capitaine le 1er floréal an 4 (Etats militaires ans X-XI) ou le 1er floréal an 3 (Etats militaires an XII)
Lecourt
Sous lieutenant le 7 fructidor an 7 (Etats militaires ans X-XI) ou le 1er fructidor an 7 (Etats militaires an XII)
LEFEVRE
Chirurgien major
Lenud
Chef de Bataillon le 18 octobre 1792 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Losivi ou Lozivy
Chef de Bataillon le 26 février 1793 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Martin
Sous lieutenant le 1er nivôse an 8 (Etats militaires ans X-XI) ou le 25 nivôse an 8 (Etats militaires an XII)
Martouzet
Capitaine; Adjdudant major le 1er frimaire an 6 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Masse
Lieutenant le ? floréal an 5 (Etats militaires ans X-XI) ou le 1er prairial an 5 (Etats militaires an XII); arme d'honneur (Etats militaires an XII)
Mercier
Chirurgien major (Etats militaires de l'An XI)
Mesnil ou Mesny
Capitaine le 10 janvier 1793 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Michel
Sous lieutenant le 14 thermidor an 9 (Etats militaires ans X-XI-XII)
MILLION
Sous lieutenant
Milson Louis
Né le 08/03/1777 à Versailles (Seine-et-Oise, aujourd'hui Yvelines), entré au service le 06/02/1793 comme soldat, Fusilier à la 76e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne en 1796 puis à la 33e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 01/03/1802, affecté à la 10e Compagnie de la 33e de Ligne, devenue le 24/09/1803 33e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant partie de 1805 à 1807 de la 2e Division d'Infanterie du 3e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Mireau Armand
Né en 1774 à Val-de-Mercy (Yonne), entré au service comme soldat le 06/02/1793, Fusilier à la 76e Demi-brigade de Bataille en 1794, à la 76e Demi-brigade d'Infanterie de ligne le 13/08/1796 puis à la 33e Demi-brigade d'infanterie de ligne le 01/03/1802, servant en 1805 à la 1ère Compagnie du 2e Bataillon (Division Friant), tué d'un coup de feu à la tête à la bataille d'Austerlitz le 02/12/1805 (Source : Quintin - Austerlitz)
Modéré Jean-Baptiste
Né en 1779 à Metz (Moselle), Conscrit entré au service le 29/04/1800 comme Fusilier à la 76e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, incorporé le 01/03/1802 comme Fusilier dans la 33e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 33e Régiment d'Infanterie de Ligne, Fusilier à la 20e Compagnie de ce Régiment de la 2e Division d'Infanterie du 3e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
MONNIER
Chirurgien major
Mouquin
Lieutenant le 4 avril 1793 (Etats militaires ans X-XI)
MOURROS
Chef de Bataillon
Muiron Jean-François
Né le 22/11/1778 à Besançon (Doubs), entré au service comme soldat à la 94e Demi-brigade d'infanterie de ligne, le 21/11/1796, Sergent à la 76e Demi-brigade d'Infanterie de ligne le 21/08/1797, Sous lieutenant le 05/08/1798, faisant campagne aux Armées du Rhin, d'Helvétie et du Danube, Lieutenant adjoint d'Etat-major à l'Armée de réserve opérant en Italie le 04/04/1800, blessé par un éclat d'obus à l'avant bras gauche à la bataille de Marengo, le 14/06/1800, Lieutenant au 19e Régiment de Dragons le 16/08/1800, Lieutenant Aide de camp du Général de brigade Kister le 22/12/1800, servant en 1805 à la Division Friant, tué à la bataille d'Austerlitz "sur la ligne des tirailleurs du 33e de ligne" d'un coup de feu à la tête le 02/12/1805 (Source : Quintin - Austerlitz)
Naviset ou Navizet
Capitaine le 30 prairial an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Noel ou Noël
Capitaine le 3 mars 1793 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Odinot
Sous lieutenant le 6 germinal an 9 (Etats militaires an XI) ou le 27 germinal an 9 (Etats militaires an XII)
Olivier ou Ollivier
Sous lieutenant le 1er messidor an 2 (Etats militaires ans X-XI)
OLON
Lieutenant
ORCELLE
Lieutenant
Papot
Capitaine le 25 germinal an 2 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Paul
Sous lieutenant le 2 thermidor an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
PERMAND
Capitaine
Pichon
Lieutenant le 2 brumaire an 4 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Piquerel
Lieutenant le 27 thermidor an 9 (Etats militaires ans X-XI) ou le 27 germinal an 9 (Etats militaires an XII)
PIQUEREL
Sous lieutenant
Porthié
Lieutenant le 14 thermidor an 9 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Poudret ou Poudrel
Lieutenant le ? floréal an 5 (Etats militaires ans X-XI); Lieutenant le 1er prairial an 5 (Etats militaires an XII)
Poulet ou Poullet
Lieutenant le 8 vendémiaire an 3 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Prévost, Prevost ou Prevot
Capitaine le 6 novembre 1792 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Pruneau
Sous lieutenant le 27 germinal an 9 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Prunier
Capitaine le 3 octobre 1792 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Quoniam
Sous lieutenant le 17 ventôse an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Rédon ou Redon
Lieutenant le 1er prairial an 7 (Etats militaires ans X-XI)
Renaud
Capitaine le 13 germinal an 5 (Etats militaires ans X-XI-XII)
RENAULT Armand-Pascal
De Paris. Volontaire à l'âge de 20 ans au 2e Bataillon de Paris, 20 juillet 1791; passé au 16e Bataillon de réquisition de Paris, par ordre, 7 novembre 1793 ; incorporé au 1er Bataillon du Morbihan le 10, et Sergent, le 24 avril 1794; Sergent-major à la 61e Demi-brigade, 1795; Sous-lieutenant à la 76e, 1804; Lieutenant et Chevalier de la Légion d'Honneur, 1807; Capitaine, 1808; Chef de Bataillon au 149e, 1813; au 88e, 1814; blessé, à Challonnes, au pont de San-Payo, à Pozo-Bellos, à Fère-Champenoise; en demi-solde, 1814; Chevalier de l'Ordre de Saint-Louis, 1818; retraité, 1821 (In : Les Volontaires nationaux, tome I).
Renoud
Lieutenant le 27 prairial an 7 (Etats militaires ans X-XI) ou le 27 prairial an 5 (Etats militaires an XII)
Richelet
Sous lieutenant le 8 prairial an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Rignoux
Chef de Bataillon le 7 ventôse an 11 (Etats militaires an XII)
Riou ou Niou
Sous lieutenant le 15 nivôse an 8 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Rispaud
Lieutenant le 4 germinal an 9 (Etats militaires ans X-XI) ou le 4 germinal an 8 (Etats militaires an XII)
RISPAUD
Sous lieutenant
Rouaud
Capitaine le 29 messidor an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Rousselle ou Roussel
Capitaine le 24 octobre 1792 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Saint-Jean
Capitaine le 13 septembre 1793 (Etats militaires ans X-XI) ou le 18 septembre 1793 (Etats militaires an XII)
SALMON
Lieutenant
Sarasin, Sarrazin ou Sarazin
Lieutenant le 25 germinal an 2 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Schwemburg ou Schauenbourg
Capitaine le ? floréal an 8 (Etats militaires ans X-XI) ; Capitaine le 1er ventôse an 9 (Etats militaires an XII)
SELTER
Sous lieutenant
Simon
Sous lieutenant le 29 août 1792 (Etats militaires ans X-XI) ou le 28 octobre 1792 (Etats militaires an XII)
Simon Louis
Né le 10/09/1774 à Villevallier (Yonne), engagé volontaire entré au service le 14/07/1800 comme Fusilier à la 76e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 76e Régiment d'Infanterie de Ligne, Voltigeur en octobre 1805 à la Compagnie de Voltigeurs du 1er Bataillon de ce Régiment appartenant à la 1ère Division d'Infanterie du 6e Corps de la Grande Armée en 1805-1807, entré le 05/04/1807 à l'hôpital Sainte-Catherine à Thorn à la suite de blessures reçues à Eylau le 08/02/1807, décédé dans cet hôpital le 24/04 suivant (Source : Quintin - Eylau)
Sommé
Chirurgien major (Etats militaires de l'An XI-XII)
Souday
Sous lieutenant le 15 thermidor an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Tardy
Sous lieutenant le 20 fructidor an 9 (Etats militaires an XII)
Tinus
Chef de Bataillon (Etats militaires de l'An X)
Tourain, Toutain, ou Toutaint
Sous lieutenant le 20 thermidor an 3 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Tournier
Capitaine le 28 fructidor an 10 (Etats militaires an XII)
Treillet
Sous lieutenant le 18 prairial an 2 (Etats militaires ans X-XI-XII)
VAILLANT Pierre

Communication de Monsieur Daniel Pré, son descendant, que nous remercions vivement :
"Mon ancêtre est un Conscrit de l'an 7 (17 août 1799), soldat du 76e Régiment de ligne, il participe à toutes les campagnes entre le 17 août 1799 et le 30juin 1809.
Le 30 juin 1809, il est blessé dans les escarmouches qui ont précédé la bataille de Wagram; il entre à l'hôpital, le 14 juillet 1809, puis est rayé des contrôles (est-il  mort  ?)
Le 6 novembre 1810, il est recherché par la Gendarmerie impériale comme déserteur, son épouse et le maire  de son village disent n'avoir pas de nouvelle de lui depuis 11 ans.
En fouillant sur le site des Mormons, j'ai trouvé ceci (sans autre explication)
Pierre VAILLANT : Mariage : 12 Fevrier 1811 à  Pyhra, Pyhra, Niederhosterreich, Austria, ce Pierre est-il mon ancêtre ? Phyra Phyra se trouve à 70 km à l'ouest de Wagram (Vienne) distance négligeable pour un soldat de l'empire"

Valaguet, Vallaguet ou Vallayet
Sous lieutenant (Etats militaires de l'An X); Lieutenant le 6 germinal an 9 (Etats militaires de l'An XI-XII)
Vanguin
Sous lieutenant le 15 thermidor an 7 (Etats militaires ans X-XI)
Vannier
Signalé déserteur le 5 janvier 1811 par la Préfecture de Seine-Inférieures. Fils de Guillaume et de Marguerite Duval, né à Harfleur, canton de Montivilliers, rayé des contrôles du 76e Régiment de ligne, le 1er novembre 1809; âge 37 ans; taille 1m666; cheveux châtains, yeux gris, front ordinaire, nez gros, bouche moyenne, menton rond, visage long (Mémorial des Corps administratifs du département de la Seine-Inférieure, 1er semestre de 1811, tome 21)
Vedel
Capitaine le 1er vendémiaire an 4 (Etats militaires ans X-XI) ou le 1er vendémiaire an 3 (Etats militaires an XII)
Verrier Jean
Signalé déserteur le 5 janvier 1811 par la Préfecture de Seine-Inférieures. Fils de Nicolas et de Catherine Fontaine, né à Ferrières, canton de Gournay, rayé des contrôles du 76e Régiment de ligne, le 14 juillet 1809; âge 37 ans; taille 1m733; cheveux châtains, yeux roux, front haut, nez épaté, bouche moyenne, menton rond, visage ovale (Mémorial des Corps administratifs du département de la Seine-Inférieure, 1er semestre de 1811, tome 21)
Vetzelle Etienne
Né le 07/02/1769, originaire du département de la Moselle, entré au service comme soldat le 23/08/1793, employé à la 76e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, incorporé comme Fusilier à la 33e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 01/03/1802, Fusilier à la 8e Compagnie de la 33e de Ligne, devenue le 24/09/1803 33e Régiment d'Infanterie de Ligne, un des Régiments de la 2e Division d'Infanterie du 3e Corps de la Grande Armée de 1805 à 1807, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Vidal
Lieutenant le 27 messidor an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Vigne
Lieutenant le 20 vendémiaire an 4 (Etats militaires ans X-XI-XII)
VILLARS
Chef de Bataillon
ZIMMER
Chef de Bataillon

 

Accès à la liste des hommes du 76e de Ligne

Retour à l'historique du Régiment