Le 63ème Régiment d'Infanterie de Ligne

Liste des Officiers, des cadres de l'Etat major, des Sous officiers et Soldats à partir de 1796

 

Avertissement et remerciements : Les noms cités sont extraits de l'Historique régimentaire, des Etats militaires des Ans X, XI et XII, et de diverses autres sources

 

Nom, prénom
Etats de service
Abel
Lieutenant (Etats militaires de l'an X); Capitaine le 18 germinal an 10 (Etats militaires an XI-XII)
Arene
Lieutenant
Arnal Pierre
Né le 07/07/1770 au hameau de Serres (aujourd'hui commune de Bréau-en-Salagosse, Gard), engagé volontaire entré au service le 03/09/1791 comme soldat au 1er Bataillon du Gard, Caporal le 18/12/1792, Sergent le 12/05/1793, et Sergent-major le 20/01/1794 au sein du même Bataillon, participant à la conquête de la Savoie en 1792, à la reprise de Lyon et de Toulon en 1793 et servant à l'Armée des Pyrénées Orientales, incorporé avec son grade à la 14e Demi-brigade de bataille en juin 1795 au premier amalgame et à la 63e Demi-brigade d'infanterie de ligne le 19/01/1797 au second amalgame, fait campagne aux armées des Pyrénées Orientales et des Alpes (1795-1797) puis à l'Armée d'Italie (1797-1800), nommé Sous lieutenant le 08/041802 (18 germinal an 10 - Etats militaires an XI-XII) à la 63e de Ligne, Lieutenant le 03/01/1805 à la Compagnie de Grenadiers du 1er Bataillon de ce Régiment appartenant à la 2e Division du 7e Corps de la Grande Armée en 1806-1807, mort à l'hôpital de Thorn le 11/03/1807 à onze heures du soir à la suite d'un coup de feu reçu à la jambe à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Arnold
Capitaine
Ausignaques ou Aussignarques
Lieutenant (Etats militaires de l'an X)
Bacon
Colonel en second, se distingua au combat de Guenes
Baheurte
Capitaine le 14 ventôse an 3 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Ballon Jacques
Né le 26/071776 à Saint-Bomer-les-Forges (Orne), entré au service le 17/05/1799 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'infanterie de ligne, sert à la défense de Gênes en Italie, nommé Caporal-tambour le 20/03/1800 à la 63e de Ligne, Sergent à la Compagnie de Grenadiers du 1er Bataillon le 24/10/1803, fait campagne à la 2e Division du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Barand
Sous lieutenant
Baron-Condé
Major. En chargeant, l'ennemi dans le village de Wymgheim, à la tête des tirailleurs du 63e, parvint à reprendre deux pièces de canon dont les servants et les chevaux avaient été tués. Les pièces furent ramenées à bras sous la mitraille
Barthe
Sergent
Bataille Etienne
Né en 1781 à Sault-Chevreuil-du-Tronchet (Manche), Conscrit entré au service le 01/02/1803 comme Fusilier au 1er Bataillon de la 66e Demi-brigade d'Infanterie de ligne, incorporé le 24/05/1803 en qualité de Fusilier à la 63e Demi-brigade d'infanterie de ligne, devenue 63e Régiment d'infanterie de ligne le 24/09/1803, Voltigeur à la Compagnie de Voltigeurs du 2e Bataillon de ce Régiment faisant campagne en 1806-1807 à la 2e Division d'infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Bauché Jacques
Né le 15/02/1784 à Couvains (Manche), Conscrit entré au service le 29/07/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, faisant partie de la 2e Division d'infanterie du 7e Corps de la Grande Armée lors des campagnes de 1806 et de 1807, servant à la 1ère Compagnie du 2e Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Bayourte
Sous lieutenant
Benajean
Sous lieutenant le 22 floréal an 11 (Etats militaires an XII)
Berard
Lieutenant
Bernichon Jean
Né le 02/04/1776 à Ménétréol-sur-Sauldre (Cher), Conscrit entré au service le 23/09/1799 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de ligne, devenue 63e Régiment d'infanterie de ligne le 24/09/1803, Voltigeur en octobre 1805 à la Compagnie de Voltigeurs du 1er Bataillon, faisant campagne à l'Armée d'Italie (1800), puis à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Bertrand Jean-Thomas
Né le 07/01/1784 à Hardinvast (Manche), Conscrit entré au service le 27/04/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), sert à la 4e Compagnie du 2e Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Bertrat
Grenadier
Biard
Capitaine
Bigault Pierre
Né le 04/06/1770 à Gehée (Indre), entré au service comme soldat le 03/11/1796, incorporé le 10/05/1798 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, servant à l'Armée d'Italie (1798-1800), Voltigeur en octobre 1805 à la Compagnie de Voltigeurs du 1er Bataillon du 63e Régiment d'Infanterie de Ligne appartenant à la 2e Division du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Blais Claude
Fusilier au 63e Régiment de ligne, est décédé, le 28 avril 1813, à l'hôpital militaire de Belfort, département du Haut-Rhin (Correspondance de M. le préfet du Département de la Seine-Inférieure, avec MM. les fonctionnaires publics du même département, 2e semestre de 1813, tome 26; Recueil des actes de la préfecture du Département de la Seine-Inférieure, année 1820).
Blanc
Sous lieutenant
Blanc (François)
Capitaine le 11 septembre 1793 (Etats militaires ans X-XI-XII); Arme d'Honneur (Etats militaires an XII). Prit le commandement de la 63e après la mort du Colonel Villaret et fit dans cette occasion de grands efforts de valeur. Reçut un sabre d'honneur.
Boitel
Lieutenant le 24 brumaire an 8 (Etats militaires an XII)
Bonami Jean-Jacques-Marie
Né le 10/04/1784 à Sainte-Croix (aujourd'hui Sainte-Croix-Hague, Manche), Conscrit entré au service le 27/04/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, fait campagne à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1806-1807), tué le 08/02/1807 à la bataille d'Eylau (Source : Quintin - Eylau)
Bonaventure
Caporal
Bonet
Capitaine (Etats militaires de l'an X)
Bonnal
Lieutenant le 26 octobre 1793 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Bonval
Capitaine
Bordy
Capitaine le 28 vendémiaire an 4 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Boucher René
Né le 03/06/1773 à Paris (Seine), entré au service le 10/05/1798 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, faisant campagne à l'Armée d'Italie (1798-1800), Grenadier à la Compagnie de Grenadiers du 2e Bataillon de la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Bouen ou Bouet
Capitaine le 17 juillet 1793 (Etats militaires de l'an XI-XII)
Bouquin Claude
Né à Saint-Loup-de-Varenne (Saône et Loire) sans indication de sa date de naissance, Conscrit entré au service le 02/05/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée lors des campagnes de 1805 à 1807, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Bourceret
Sergent major
Bourdelot Charles-Philippe
Né le 22/10/1781 à Varenne-sur-Seine (Seine-et-Marne), Conscrit entré au service le 24/05/1803 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée de 1805 à 1807, mort de ses blessures à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Boutigny
Lieutenant le 1er floréal an 7 (Etats militaires an XII)
Boutounié Jean-Pierre
Ne le 23/02/1769, originaire du département du Tarn, entré au service comme soldat au 2e Bataillon du Tarn le 25/12/1793, Fusilier à la Demi-brigade des Deux-Sèvres le 21/03/1795 et à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 19/01/1797, sert à l'Armée d'Italie (1797-1800), nommé Caporal à la 63e de Ligne devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), Caporal à la 5e Compagnie du 2e Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Bouvier
Capitaine
Boy Pierre-Jean-François
Né le 25/10/1779 à Paris (Seine), Conscrit entré au service le 09/12/1799 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), Fusilier à la 1ère Compagnie du 1er Bataillon , tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Boyer
Lieutenant
Brenier
Chef de Brigade
Bresson
Capitaine le 26 août 1792 (Etats militaires ans X-XI-XII); Chef de Bataillon
Brumas
Capitaine le 1er octobre 1792 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Buffet
Lieutenant. S'est conduit, à l'affaire dn pont du Ruy, d'une manière qui lui a valu les éloges de ses chefs. Blessé d'un coup
de feu à la hanche gauche, il a défendu le pont pendant 4 heures.
Caillet
Sergent major
Canu Denis
Né le 05/11/1779 à Fécamp (Seine-Inférieure), Conscrit entré au service le 20/08/1799 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, affecté à la 7e Compagnie du 1er Bataillon, faisant campagne à l'Armée d'Italie (1800), la 63e de Ligne devenant le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée lors des campagnes de 1805-1807, nommé Caporal le 19/03/1806, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Carré
Lieutenant le 2 germinal an 3 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Cassier
Sous lieutenant le 15 frimaire an 11 (Etats militaires an XII)
Cauvin Louis-Pierre-Joseph
Né le 17/01/1777 à Verdun (Meuse), entré au service comme Lieutenant au 1er Bataillon de Chasseurs des Montagnes le 04/06/1793, faisant campagne contre les Espagnols à la frontière des Pyrénées (1793-1795), Capitaine le 5 vendémiaire an 4 (27/09/1795 - Etats militaires an XII), rentré dans ses foyers avec traitement de non activité le 16/09/1797, nommé Adjoint à l'Adjudant général Lamarque le 20/02/1800, remis en non activité le 23/09/1800, rappelé au service par arrêté du 08/06/1803 en qualité de Capitaine à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant campagne à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), blessé par un coup de boulet reçu au genou droit à la bataille d'Eylau le 08/02/1807, mort des suites de cette blessure à l'hôpital de Thorn le 06/04/1807, membre de la Légion d'Honneur le 14/04/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Cavally
Lieutenant
Cazalis
Chef de Bataillon le 1er floreal an 7 (Etats militaires ans X-XI)
Cazalis
Capitaine
Cerclez
Sergent
Charenton François
Né le 27/11/1771 à Ouzouet (Loiret), entré au service le 28/10/1793 comme Soldat au 1er Bataillon de Réquisition de Gien, Caporal le 18/11/1793, Fourrier le 11/08/1795, incorporé avec son grade dans la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 22/05/1796, servant à l'Armée du Rhin, en Batavie puis en Allemagne, nommé Sergent le 21/01/1803, incorporé le 24/05/1803 avec le 1er Batailon de la 66e de Ligne dans la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, faisant campagne à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), blessé et fait prisonnier de guerre à la bataille d'Eylau le 08/02/1807, mort à l'hôpital en Russie le 17/06/1807 suite à ses blessures (Source : Quintin - Eylau)
Charras
Major. S'est distingué en entrant le premier dans les redoutes de Castelbos, où il s'empara de deux pièces de canon et fit 8 prisonniers, dont un Capitaine
Chartier Etienne-Quentin
De Dreux. Volontaire à l'âge de 15 ans au 3e Bataillon de Paris, 18 juillet 1791 ; Sergent, 1er mars 1793 ; a reçu trois coups de feu et onze coups de sabre le même jour à Aldenhoven; fait prisonnier de guerre au Quesnoy ; rentré, juin 1796 ; passé à la 7e Demi-brigade de ligne ; nommé Lieutenant par le Général en chef Augereau, 20 octobre 1797, «pour sa bonne conduite et sa bravoure», et attaché à l'Etat-major de la Division Championnet; employé à l'expédition d'Irlande, 1798; rentré dans ses foyers et admis au traitement de réforme au retour de l'expédition; Lieutenant au 3e Bataillon auxiliaire du Loiret, 1799; tua de sa propre main, le 1er décembre 1799, après un combat corps à corps, Marc Baille, un des principaux chefs de brigands dans le département de l'Ardèche; passé à la 63e Demi-brigade,1800; à la 70e Demi-brigade, 1801 ; retraité, 1803 (In : "Volontaires nationaux", tome 1).
Chateau Joseph
Né le 01/01/1781 à Ribemont (Aisne), Conscrit entré au service le 06/11/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, faisant campagne à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), Fusilier à la 5e Compagnie du 1er Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Chatelain
Capitaine
Chauvet
Chef de Bataillon
Cheinet Jean-Marie
Né le 15/02/1783 à Saint-Pierre (Manche), Conscrit entré au service le 31/01/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, appartenant lors des campagnes de 1805 à 1807 à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, Fusilier à la 5e Compagnie du 2e Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Chevalier Jean-Philippe
Né le 06/06/1779 à Fresne (Seine, aujourd'hui Val-de-Marne), Conscrit entré au service le 01/11/1800 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne (2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée 1805-1807), Fusilier à la 7e Compagnie du 1er Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Chibaux Joseph

De Breuille-sur-Meuse (Meuse).
Volontaire à l'âge de 22 ans, au 1er Bataillon des Gravilliers au 15 septembre 1792; Caporal, 6 mai 1793; Fourrier, 12 avril 1794; Sergent, 27 janvier 1795; passé à la 80e Demi-brigade; Sergent-major au 34e Régiment de ligne, 1806; Sous-lieutenant, 1811; passé à la 54e Cohorte des Gardes nationales du 1er ban, 1812; Lieutenant 1er Porte-aigle au 151e Régiment de ligne, 1813 ; Porte-drapeau au 63e et Chevalier de la Légion d'Honneur, 1814; blessé à Valenciennes, à Iéna, à Pulstuck et à Bautzen; retraité, 1816 (In : "Les volontaires nationaux", tome 2). Le 4 Brumaire an VIII, devant Ceva, son Officier ayant été mis hors de combat, prit, étant alors Sous-officier, le commandement du détachement, composé de 20 hommes et empêcha que l'ennemi, qui s'avançait, en nombre supérieur, ne s'emparât de deux pièces de canon.

Choiselat
Sergent
Cholet Gabriel
Né en 1782 à Crollon (Manche), Conscrit entré au service le 31/01/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infnaterie de Ligne, faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée en 1805-1807, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Clement
Sous lieutenant
Cognet Etienne
Né le 08/06/1777 à Nesploy (Loiret), Conscrit entré au service le 23/09/1799 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, faisant campagne à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), Fusilier à la 5e Compagnie du 1er Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Comairas
Officier de santé (Etats militaires de l'an X); Chirurgien major (Etats militaires de l'an XI)
Compain
Capitaine
Cortambert
Capitaine le 1er octobre 1792 (Etats militaires ans X-XI); Chef de Bataillon le 16 pluviôse an 11 (Etats militaires an XII)
Cotteret Etienne
Né le 06/08/1776 à Lyon (Rhône), entré au service le 25/04/1798 comme Fusilier à la 66e Demi-brigade d'Infnaterie de ligne, faisant campagne à l'Armée du Rhin (1800-1801), nommé Caporal le 23/09/1801 puis Sergent le 21/01/1803, incorporé avec le 1er Bataillon de la 66e de Ligne dans la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, passé par ordre du Ministre de la Guerre en date du 25/12/1803 au 33e Régiment d'Infanterie de Ligne le 30/01/1804, Sous lieutenant le 25/05/1804 à ce Régiment faisant campagne avec la 2e Division d'Infanterie du 3e Corps de la Grande Armée de 1805 à 1807, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Coutancier Frédéric
Né le 23/08/1780 à Meulun (Seine-et-Marne), Conscrit entré au service le 06/06/1799 comme Fusilier à la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, Grenadier puis Caporal le 07/12/1802, incorporé le 24/05/1803 avec le grade Caporam dans la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, faisant campagne de 1805 à 1807 à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, sert comme Caporal à la Compagnie de Grenadiers du 1er Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Crevet Pierre-Guillaume
Signalé déserteur le 5 janvier 1811 par la Préfecture de Seine-Inférieures. Fils de Pierre et de Marie Catherine-Clotilde David, né à S. Just, canton de Bacqueville, rayé des contrôles du 63e de ligne, le 1er mai 1810; âge 33 ans; taille 1m69; cheveux et sourcils châtain clair, yeux bleus, front découvert, nez gros, bouche grande, menton à fossette, visage ovale et gravé (Mémorial des Corps administratifs du département de la Seine-Inférieure, 1er semestre de 1811, tome 21)
Crousse
Lieutenant le 15 frimaire an 11 (Etats militaires an XII)
Cuminge
Sous lieutenant
Dams
Sergent
Darennes Pierre
Né le 08/03/1778 à Caussade (Lot, aujourd'hui Tarn-et-Garonne), entré au service le 10/09/1793 comme soldat, Fusilier à la 14e Demi-brigade de Bataille en juin 1795, servant à l'Armée des Pyrénées Occidentales (1793-1795) puis à celle des Alpes (1796-1797), Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 19/01/1797, faisant campagne à l'Armée d'Italie (1797-1800), Grenadier le 15/02/1803 à la Compagnie de Grenadiers du 1er Bataillon de la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée de 1805 à 1807, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Darras
Capitaine le 7 nivôse an 4 (Etats militaires an XII)
Degravier ou Desgraviers
Capitaine le 10 septembre 1792 (Etats militaires ans X-XI) ou le 19 août 1792 (Etats militaires an XII)
Deguil ou Dequil
Sous lieutenant (Etats militaires de l'an X); Lieutenant le 16 nivôse an 10 (Etats militaires an XI-XII)
Delacroix Jean-Baptiste
Signalé déserteur le 5 janvier 1811 par la Préfecture de Seine-Inférieures. Fils de Jean-François et de Suzanne Lemarchand, né à Manéglise, canton de Montivilliers, rayé des contrôles du 63e de ligne, le 1er mai 1810; âge 31 ans; taille 1m75; cheveux et sourcils châtains, yeux gris, front haut, nez gros, bouche moyenne, menton long, visage ovale (Mémorial des Corps administratifs du département de la Seine-Inférieure, 1er semestre de 1811, tome 21)
Delatte
Sous lieutenant le 1er ventôse an 8 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Deparpe Antoine
Né le 16/09/1781 à Brancourt (Aisne), Conscrit entré au service le 06/11/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant campagne à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Deschamps
Lieutenant
Descubes
Capitaine (Etats militaires de l'an X)
Desfeux Gabriel-Jacques
Né en 1789 à Brécey (Manche), Conscrit entré au service le 05/04/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, faisant partie de 1805 à 1807 de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Desrousseaux Alexandre
Né le 12/01/1778 à Lille (Nord), Conscrit entré au service le 09/12/1798 comme Fusilier à la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, incorporé le 24/05/1803 avec le 1er Bataillon de la 66e de Ligne dans la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, servant à la Compagnie de Voltigeurs du 2e Bataillon en 1805, remis Fusilier le 01/01/1806 au 63e de Ligne faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), mort à l'hôpital le 07/03/1807 par suite de blessure reçue à Eylau le 08/02 précédent (Source : Quintin - Eylau)
Desygalby
Capitaine. A défendu avec bravoure et une intelligence rare, le 16 janvier 1814, pendant 10 heures, avec 200 hommes, le pont fortifié de Molins del Rey contre les efforts combinés de l'armée anglo-espagnole.
Deysavier
Capitaine. Comnanda un moment la 63e Demi-brigade après la mort de Villaret.
Donnot
Sous lieutenant le 6 messidor an 2 (Etats militaires ans X-XI); Lieutenant le 12 vendémiaire an 12 (Etats militaires an XII)
Dubois Martin-Alexandre
Né le 21/08/1784 à Caudebec (Seine-Inférieure), engagé volontaire entré au service le 29/09/1800 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant partie lors des campagnes de 1805-1807 de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, Fusilier à la 7e Compagnie du 1er Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Dufaut (Claude-François)
A la bataille de Medellin, s'empara, avec une partie de sa Compagnie, d'un obusier qui faisait beaucoup de mal à la Division
Duter Jean-Gabriel
Né le 02/02/1777 à Reims (Marne), entré au service comme Soldat le 07/04/1794, Fusilier au 1er Bataillon de la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 11/04/1796, versé avec son Bataillon à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 24/05/1803, Fusilier à la 3e Compagnie du 2e Bataillon de la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Dutis
Sergent major
Fabre
Lieutenant 1er floréal an 2 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Falies
Sous lieutenant
Favas
Lieutenant
Fontaine Jean
Né le 23/02/1768 à Caen (Calvados), entré au service le 20/04/1798 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, Caporal le 19/06/1798 à la 7e Compagnie du 2e Bataillon, cassé de son grade et remis Fusilier le 23/08/1801, renommé au grade de Caporal le 21/04/1802 à la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant campagne en 1805-1807 à la Grande Armée, 2e Division d'Infanterie du 7e Corps, Sergent le 01/01/1806 à la 3e Compagnie du 2e Bataillon, blessé aux cuisses à Eylau le 08/02/1807, décédé le 09/02 suivant à 11h30 du matin (Source : Quintin - Eylau)
Forest Jacques
Né le 16/04/1777 à Saint-Germain (Loiret), Conscrit entré au service le 23/09/1799 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne faisant campagne en Italie au blocus de Gênes, Voltigeur en octobre 1805 à la Compagnie de Voltigeurs du 1er Bataillon du 63e de Ligne, Régiment appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Fouchet
Adjudant sous officiers
Fournier
Sous lieutenant le 1er vendémiaire an 8 (Etats militaires an XII)
Francier
Sergent
Freu Lin Jean
Né le 30/05/1769 à Quillan (Aude), engagé volontaire entré au service comme Sous-lieutenant au 1er Bataillon des Braconn iers de l'Aude le 24/05/1793, Lieutenant le 19/02/1794, faisant campagne à l'Armée des Pyrénées Orientales (1793-1795) puis à l'Armée d'Italie (1796-1800), Lieutenant à la 10e Demi-brigade provisoire puis à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 20/01/1797 puis à la 55e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 02/03/1797, blessé d'un coup de feu à la cuisse gauche à la bataille de Novi le 15/08/1799, admis au traitement de réforme le 20/05/1801 à la suite de la réduction du corps à deux Bataillons, remis enactivité de service le 27/04/1802 comme Lieutenant à la 14e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, arrivé au corps le 29/06/1802, la 14e de Ligne devenant 14e Régiment d'Infanterie de Ligne le 24/09/1803, Capitaine au 14e de Ligne le 22/12/1804, servant au 3e Corps de Réserve puis au 2e Corps de Réserve de la Grande Armée (1805-1806) puis à la 1ère Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1806-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Frézouls ou Frezouls
Lieutenant le 1er pluviôse an 2 (Etats militaires ans X-XI); Capitaine le 11 thermidor an 11
Frontigny Jean-Pierre
Né le 21/08/1780 à Barcy (Seine-et-Marne), Conscrit entré au service le 23/02/1803 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne appartenant en 1805-1807 à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, Fusilier à la 3e Compagnie du 2e Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Fruchard
Sous lieutenant le 30 thermidor an 7 (Etats militaires ans X-XI)
Galant (ou Galand ?) B.
Lieutenant (Etats militaires de l'an X)
Galant, Galand ou Galland
Capitaine le 15 janvier 1793 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Gallet
Sergent
Gallois (Pierre-Antoine)
Capitaine. A reçu 8 coups de sabre sur la tête en chargeant à la tête de sa Compagnie.
Gallibourg Michel
Né dans le département de la Manche sans autre précision, remplaçant entré au service le 02/02/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne dont les Bataillons de guerre font partie de 1805 à 1807 de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, affecté à la 1ère Compagnie du 2e Bataillon, mort à l'hôpital de Thorn le 10/03/1807 par suite de blessures reçues à Eylau le 08/02 précédent (Source : Quintin - Eylau)
Gand (Jean)
Né à Verdelle (Tarn). Apercevant, le 26 mars 1799, trois de ses camarades que les Autrichiens emmenaient prisonniers, se précipite sur l'ennemi, tue les plus audacieux, disperse les autres et dégage les prisonniers. Dans ce moment, plusieurs cavaliers fondent sur lui ; Gand tombe atteint d'un coup de pistolet, se relève, tue celui qui l'a blessé, mais bientôt, enveloppé de toutes parts, il meurt percé de 17 coups de sabre
Garibal ou Garribal
Lieutenant le 15 ventôse an 2 (Etats militaires ans X-XI) ou le 25 ventôse an 2 (Etats militaires an XII)
Garnier
Sous lieutenant le 7 nivôse an 11 (Etats militaires an XII)
Gaussel
Lieutenant
Gauthier Etienne Pierre
Né le 02/03/1770 à Augerville (aujourd'hui Augerville la Rivière, Loiret), Réquisitionnaire entré au service le 21/11/1793 comme Soldat au Bataillon de Réquisition du district de Pitiviers, employé aux ateliers de la Marine à Toulon du 10/06/1794 au 24/10/1796, obtenant un congé absolu, engagé volontaire comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 18/02/1800, fait campagne en Italie à la défense de Gènes (1800), Caporal le 21/04/1803, Fourrier le 11/06/1803 à la 63e de Ligne devenue le 24/09 suivant 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, Fourrier en octobre 1805 à la Compagnie de Voltigeurs du 2e Bataillon de ce Régiment faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Gentil
Chef de Bataillon le 20 fructidor an 7 (Etats militaires an XII)
Gerard
Sous lieutenant
Gérard Jean-Baptiste
Né au Petit-Touchet, commune de Notre-Dame du Touchet (Manche) sans indication de sa date de naissance, Conscrit de l'an 12, entré au service le 02/02/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie d eLigne dont les Bataillons de guerre font partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée lors des campagnes de 1805-1807, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Gerbault ou Gerbaud
Sous lieutenant le 1er floréal an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Gibert
Sergent
Gilbert Bonaventure
Caporal. Le Premier Consul lui décerna un sabre d'honneur pour sa belle conduite à l'Armée d'Italie, en 1800.
Gillet
Capitaine le 22 vendémiaire an 6 et Adjudant major (Etats militaires an XII)
Girals
Capitaine
Glaize Jean-Dominique
Né à Saint-Babel (Puy-de-Dôme), le 26/12/1786, Conscrit entré au service le 17/02/1806 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, Caporal le 15/09/1806 à la 7e Compagnie du 2e Bataillon de ce Régiment faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, blessé à Eylau le 08/02/1807, mort à l'hôpital de Thorn le 09/03/1807 (Quintin - Eylau)
Grangier
Sous lieutenant le 11 septembre 1793 (Etats militaires ans X-XI); Lieutenant le 11 thermidor an 11 (Etats militaires an XII). Capitaine en 1808.
Grasset
Capitaine le 28 frimaire an 8 (Etats militaires an XI-XII); Quartier maitre trésorier (Etats militaires ans X-XI-XII)
Grenier ou Grénier
Sous lieutenant; Lieutenant le 4 mai 1793 (Etats militaires ans X-XI); Capitaine le 13 messidor an 11 (Etats militaires an XII)
Grenot Etienne-Benjamin
Né le 13/01/1791 à Moreuil (Somme), Conscrit entré au service le 19/01/1803 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), Fusilier à la 4e Compagnie du 1er Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Grevit ou Grévit
Lieutenant le 30 thermidor an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Gruat
Sous lieutenant; Lieutenant le 1er floréal an 7 (Etats militaires an XI-XII)
Guépard Jean-Pierre
Né le 24/10/1786 à Thouars (Deux-Sèvres), engagé volontaire entré au service le 28/03/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne dont les Bataillons de guerre font campagne à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Guilhabert Joseph
Né le 18/06/1768 à Labastide-de-Lévis (Tarn), entré au service le 30/06/1793 comme soldat au 2e Bataillon de Martigues, incorporé au premier amalgame comme Fusilier à la 22e Demi-brigade de Bataille en 1793 puis au second amalgame comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 19/01/1797, faisant campagne à l'Armée d'Italie (1794-1800 ), Fusilier le 24/09/1803 au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Guillaume François-Fulgence-Marie
Né le 02/01/1776 à Saint-Pol-de-Léon (Finistère), engagé volontaire entré au service le 04/04/1793 comme soldat au 1er Bataillon du Finistère, Caporal le 14/02/1794 et Sergent le 10/04/1794, incorporé comme Sergent dans la Demi-brigade du Finistère le 18/08/1794 puis dans la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 11/04/1796, faisant campagne aux Armées du Nors (1792-1795), du Rhin (1796-1800) et de l'Ouest (1801), nommé Sergent major le 10/06/1800 et Sous-lieutenant le 25/05/1801 (5 prairial an 9 - Etats militaires an XII) à la 66e de Ligne; faisant partie du 1er Bataillon de cette Demi-brigade, il est admis le 24/05/1802 en qualité de Sous-lieutenant à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, un des Régiments de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), Lieutenant le 29/10/1806, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Guillot
Lieutenant
Guitou ou Guiton Antoine
Né le 15/03/1775 à Toulouse (Haute-Garonne), entré au service comme volontaire dans une Compagnie franche toulousaine le 25/09/1791, Sous-lieutenant à la 5e Compagnie du 10e Bataillon de la Montagne le 10/11/1793, Lieutenant le 15/12/1793, Capitaine le 25/12/1793 puis Chef de Bataillon le 04/02/1794 (16 pluviose an 2 - Etats militaires ans X-XI-XII), faisant campagne en Vendée en 1793 et à la frontière espagnole (1794-1795), retiré dans ses foyers comme Chef de Bataillon surnuméraire le 28/02/1795, remis en activité comme Chef de Bataillon du 1er Bataillon auxiliaire du Loiret le 31/07/1799, incorporé dans la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 01/03/1800, mis en non activité le 06/01/1801, remis en activité le 08/02/1803 en qualité de Chef de Bataillon à la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, membre de la Légion d'Honneur le 14/06/1804, prend part aux campagnes de la Grande Armée de 1805 à 1807 à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps, blessé à la bataille d'Eylau le 08/02/1807, mort des suites de ses blessures à Eylau le 10/02/1807 (Quintin - Eylau)
Guizard
Capitaine
Halbrout Joseph
Né le 14/06/1775, originaire du Morbihan, entré au service comme soldat le 26/03/1795, Fusilier au 1er Bataillon de la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 11/04/1796, versé à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 24/05/1803, affecté à la 3e Compagnie du 2e Bataillon de la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Henriot
Capitaine le 19 ventôse an 2 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Herduins ou Herduin
Capitaine le 1er octobre 1792 (Etats militaires ans X-XI)
Herlemont
Sous lieutenant (Etats militaires de l'an X)

Hezard Louis

 

 

Né à Azonet  (nord); soldat de l'an 2. A fait toutes les campagnes de l'an 2 à 1808; a fait la campagne d'Espagne; a été blessé 2 fois, d'un coup de feu au pied gauche le 25 pluviôse an 5, puis d'un coup de fusil à la cuisse le 14 juin 1807. Sous lieutenant au 63e de Ligne, promu Lieutenant le 21 décembre 1808 (ci-contre).

Mémoire de proposition de nomination en faveur du Sous lieutenant Hezard pour une place de Lieutenant dans un Bataillon de guerre. Document signé par de nombreux Officiers du 63e de Ligne, et le Général  Mouton-Duvernet, Baron d'empire; établi à l'Armée d'Espagne, camp de Tolédo le 21 décembre 1808.

Hotte
Capitaine le 19 frimaire an 11 (Etats militaires an XII)
Houet Pierre-Tranquille-Amand
Né le 11/03/1786 à Saint-Sauveur-le-Vicomte (Manche), Conscrit entré au service le 17/10/1806 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, affecté à la 7e Compagnie du 1er Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Hugay
Lieutenant le 1er frimaire an 7 (Etats militaires an XII)
Igier Jean-François
Né le 03/05/1784 à Graignes (Manche), Conscrit entré au service le 27/04/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 6e Compagnie du 1er Bataillon de ce Régiment appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Jacquier
Sous lieutenant le 19 floréal an 11 (Etats militaires an XII)
Jancler Claude-François
Né le 07/04/1774 à Gray (Haute-Saône), engagé volontaire entré au service le 19/11/1789 au Régiment de Bresse, devenu 26e Régiment d'Infanterie en 1791, Caporal le 01/04/1792 et Fourrier le 19/06/1792, sert en Corse (1792-1794), incorporé avec son grade dans la 51e Demi-brigade de Bataille le 19/07/1794, Sergent le 22/10/1794 puis Sergent-major le 23/09/1795, Sergent-major à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 19/01/1797 puis à la 29e Demi-brigade d'Infanterie légère de 2e formation par ordre du Général Baraguey d'Hilliers en date du 06/05/1797, fait campagne aux Armées d'Italie (1794-1800), de l'Ouest (1800), à l'Armée Gallo-batave en Franconie (1801), nommé Sous-lieutenant le 17/06/1803 à la 29e Légère, admis à la dissolution de cette Demi-brigade, comme Sous-lieutenant au 16e Régiment d'Infanterie légère le 24/09/1803, servant avec son Régiment à la 1ère Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée lors des campagnes de 1805 à 1807, Lieutenant le 29/10/1806, tué d'un coup de boulet à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 à midi (Quintin - Eylau)
Jolly
Sous lieutenant le 1er pluviôse an 3 (Etats militaires an XII)
Josserand
Capitaine
Jourdain Jean-Baptiste
Né le 15/09/1785 à Rauville-la-Bigot (Manche), Conscrit entré au service le 09/12/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, un des Régiments de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, affecté à la 3e Compagnie du 2e Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Jourdan A.
Capitaine
Jourdan B.
Capitaine
Juntes
Sous lieutenant le 1er brumaire an 10 (Etats militaires an XI) ou le 1er nivôse an 10 (Etats militaires an XII)
Kail
Colonel
Kinloget
Sous lieutenant (Etats militaires de l'an X)
Kleinlogel
Sous lieutenant le 3 prairial an 3 (Etats militaires an XI) ou le 8 prairial an 3 (Etats militaires an XII)
Klimbogel
Lieutenant
Labarriere
Sous lieutenant
Labarrière ou Labarière Jean-Jacques-Guillaume-Joseph

Né le 10/03/1769 à Lautrec (Tarn). Engagé volontaire entré au service le 06/07/1792 comme Sergent au 2e Bataillon du Tarn, Sergent-major le 28/10/1792, puis Sous-lieutenant le 20/01/1794, servant à l'Armée des Pyrénes Occidentales (1792-1795), incorporé avec son grade dans la Demi-brigade des Deux-Sèvres le 21/03/1795 puis dans la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 21/12/1796, faisant campagne aux Armées de l'Ouest (1795) et d'Italie (1796-1800), fait Lieutenant à la 63e de Ligne le 15/08/1799 (28 thermidor an 7 - Etats militaires ans X-XI-XII) sur le champ de bataille de Novi, se distinguant également au cours du blocus de Gènes, à l'affaire du village de San Martino le 28/05/1800 où il assaille l'ennemi et, accompagné d'un seul Sergent, il se précipite dans une maison où plusieurs Autrichiens étaient rassemblés, et les passe au fil de l'épée ou désarme tous. Blessé à la cuisse au cours de cette action, récompensée par l'obtention d'un sabre d'honneur par brevet du 26/02/1803, Lieutenant au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne à l'organisation du 24/09/1803, membre de la Légion d'honneur à la même date (accès à son dossier dans la base Léonore du Ministère de la Culture : clic), admis avec le grade de Lieutenant en second dans le Corps des Grenadiers à pied de la Garde Impériale par Décret du 01/05/1806, arrivé au Corps le 01/06/1806, sert en 1807 à la 2e Compagnie du 2e Bataillon du 1er Régiment de Grenadiers à pied, fait campagne à la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)

Lachault François
Né le 10/05/1781 à Lolif (Manche), COnscrit entré au service le 03/02/1803 comme Fusilier à la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, incorporé comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 24/05/1803, affecté à la 6e Compagnie du 2e Bataillon de la 63e de Ligne, devenuue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne prenant part aux campagnes de la Grande Armée de 1805 à 1807 à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Lacombe
Capitaine
Lacour Jean-Baptiste-Etienne
Né le 27/05/1781 à Chelles (Seine-et-Marne), Conscrit entré au service le 23/02/1803 comme Fusilier à la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, incorporé comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 24/05/1803, affecté à la 1ère Compagnie du 2e Bataillon de la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Lacroix
Sous lieutenant
Lacuée Marc-Antoine-Côme-Damien-Jean-Chrisostome
Né le 10/12/1773 à Agen (Lot-et-Garonne), entré au service comme Lieutenant Aide de camp du Général Lacuée, son oncle, le 09/02/1793, Lieutenant au 4e Bataillon de la Légion des Montagnes le 07/08/1793, servant à l'Armée des Pyrénées Occidentales (1793-1794) puis à celle des Pyrénées Orientales (1794-1795), redevenu Aide de camp du Général Lacuée le 25/081795, Lieutenant adjoint à l'Etat-major de l'Armée de l'Intérieur et au cabinet topographique et historique du Directoire le 28/10/1795, Capitaine Aide de camp du Général Sahuguet à l'Armée d'Italie le 13/05/1796, mis en non activité le 04/11/1797, rappelé à l'activité comme Capitaine adjoint à l'Etat-major de l'Armée du Rhin le 16/05/1799; Chef de Bataillon à la 27e Demi-brigade d'Infanterie légère le 24/08/1799, promu Chef de Brigade le 19/12/1799 (28 frimaire an 8 - Etats militaires ans X-XI-XII), promu le 15/09/1800 Chef de Brigade de la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, membre de la Légion d'Honneur le 11/12/1803 (accès à son dossier dans la base Léonore du Ministère de la Culture : clic), Officier de la Légion d'Honneur le 14/06/1804, prend part aux campagnes de 1805/1807, son Régiment faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 par suite d'un coup de feu au bas-ventre après avoir reçu deux blessures et être retourné au combat malgré l'avis des chirurgiens (Quintin - Eylau)
Laffont
Sous lieutenant
Lamotte Nicolas
Né le 17/11/1780 à Juilly (Seine-et-Marne), Conscrit entré au service comme Fusilier à la 66e Demi-brigade d' Infanterie de Ligne le 23/02/1803, incorporé comme Fusilier dans la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 24/05/1803, servant à la 6e Compagnie du 2e Bataillon de la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, un des Régiment de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Lamoureux
Lieutenant
Lancien Charles-Victor
Signalé déserteur le 18 avril 1811 par la Préfecture de Seine-Inférieures. Fils de François et de Marie Victoire, né à Neufchâtel, déserteur du 63e Régiment de ligne, le 20 juillet 1810, et jugé le 24 du même mois; âge 25 ans; taille 1m65; cheveux et sourcils châtain, yeux roux, front haut, nez bien fait, bouche moyenne, menton rond, visage ovale (Mémorial des Corps administratifs du département de la Seine-Inférieure, 1er semestre de 1811, tome 21)
Landon
Sous lieutenant. A pris un Général, un Colonel, un aide de camp et 4 chevaux, étant Caporal.
Landrin Jean-Baptiste
Né le 29/05/1769 à Bennecourt (Seine-et-Oise, aujourd'hui Yvelines), entré au service le 26/01/1800 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne faisant campagne à l'Armée d'Italie (1800-1801), Caporal le 12/04/1800 puis Sergent le 10/06/1803 à la 2e Compagnie du 2e Bataillon de la 63e de Ligne, 63e Régiment d'Infanterie de Ligne le 24/09/1803, faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée en 1805-1807, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Lanteyre, Lanteyres ou Lantegrès
Capitaine le 14 frimaire an 3 (Etats militaires ans X-XI) ou le 11 frimaire an 3 (Etats militaires an XII)
Lassaigne
Sous lieutenant
Lattil
Chirurgien major
Laufait Antoine
Sergent. Le 7 frimaire an VII, dans un moment de désordre, il rallia une quarantaine d'hommes, se mit à leur tête et chargea l'ennemi avec une telle intrépidité qu' il le força à la retraite aprês lui avoir tué pour sa part 8 hommes. Il fut grièvement blessé dans cette affaire. Le Gouvernement lui décerna, en l'an XI, un sabre d'honneur.
Laurede
Colonel
Lebel Louis
Né le 07/09/1774 à Coutance (Manche), entré au service le 10/05/1798 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne faisant campagne à l'Armée d'Italie (1798-1800), Fusilier à la 8e Compagnie du 1er Bataillon de la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne prenant part aux campagne de 1805-1807 à la 2e Division d'Infanterie du 7er Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Lebon Antoine
Né le 14/05/1781 à Vaux (Seine-et-Marne), Conscrit entré au service le 09/03/1803 comme Fusilier à la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, Fusilier le 24/05/1803 à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09 suivant 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 7e Compagnie du 2e Bataillon de ce Régiment appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Lebrun
Major. A la bataille de Santa-Lucia, près Vérone, le 7 Germinal an VII, prit une pièce de canon, 2 chevaux et 5 canonniers. Il prit encore une autre pièce à Vaprio, le 8 Floréal an VIII
Le Caudey Gilles
Né le 30/05/1768 à Monthuchon (Manche), Conscrit entré au service le 20/01/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne dont les Bataillons de guerre font partie de 1805 à 1807 de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Lecharon ou Lecharron Claude-Antoine-Louis-François
Né le 04/02/1786 à Lorcy (Loiret), enrôlé volontaire entré le 08/06/1802 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, Caporal le 21/04/1803, Sergent le 01/08/1803 à la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, Sergent-major le 20/06/1804 à la 7e Compagnie du 1er Bataillon de ce Régiment appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7er Corps de la Grande Armée (1805-1807), Sous-lieutenant le 03/01/1807, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Leclerc Chritophe-Charles
Né le 25/07/1780 à Agon (Manche), entré au service à la 2e Compagnie de Canonniers Gardes-côtes du 8e arrondissement de la Manche le 22/09/1796, Caporal le 10/05/1798 à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, Fourrier le 10/06/1803 à la 8e Compagnie du 2e Bataillon de la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, un des Régiments de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), Ser gnet-major le 30/10/1806, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Leconte Armand-Etienne
Né le 16/12/1781 à Vauville (Manche), entré au service le 05/05/1798 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne faisant campagne à l'Armée d'Italie (1798-1800), Grenadier à la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Le Conte Pierre
Né en 1783 à Montfarville (Manche), Conscrit entré au service le 31/01/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), Fusilier à la 7e Compagnie du 1er Bataillon, mort à l'hôpital de Strasburg le 15/03/1807 par suite de blessure à Eylau le 08/02 précédent (Quintin - Eylau)
Le Dôme ou Ledôme
Sous lieutenant le 11 prairial an 8 (Etats militaires an XI-XII)
Lefebvre
Lieutenant le 19 floréal an 11 (Etats militaires an XII)
Legent Jacques-François-Henri
Né le 03/05/1784 à Brécey (Manche), Conscrit entré au service le 05/04/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 1ère Compagnie du 1er Bataillon de ce Régiment faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Lelièvre Jean-André
Né à Réville (Manche), sans indication de sa dte de naissance, Conscrit entré au service le 27/01/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), affecté à la 5e Compagnie du 2e Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Lelong
Chef de Bataillon
Lempereur
Sous lieutenant le 7 nivôse an 11 (Etats militaires an XII)
Lenormand Jacques
Né le 31/08/1784 à Saint-Louet (aujourd'hui Saint-Louet-sur-Vire, Manche), Conscrit entré au service le 29/07/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 5e Compagnie du 2e Bataillon de ce Régiment de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Leroux Charles-François
Né le 16/02/1784 aux Moitiés (Manche), Conscrit entré au service le 27/04/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne dont les Bataillons de guerre font partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Leroy (Jean)
Grenadier, né à Saugé (Mayenne). Atteint de deux blessures, le 11 avril, en avant de Salo, attaque 6 Autrichiens, tue le premier d'un coup de fusil, abat d'un coup de sabre le poignet d'un second, mais succombe enfin sous le nombre.
Leroy Jean-Louis
Né le 11/11/1781 à Rozay (aujourd'hui Rozay-en-Brie, Seine-et-Marne), Conscrit entré au service le 05/03/1803 comme Fusilier à la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, Fusilier le 24/05/1803 à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09 suivant 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant campagne en 1805-1807 à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, blessé à Eylau le 08/02/1807, mort des suites de cette blessure à l'hôpital de Thorn le 13/03/1807 (Quintin - Eylau)
Levrat
Capitaine le 20 thermidor an 7 (Etats militaires ans X-XI) ou le 19 ventôse an 10 (Etats militaires an XII)
Libert
Capitaine. Avec quelques hommes de sa Compagnie, a mis un Escadron de Hussards en déroute, et a pris plusieurs chevaux.
Lieutard
Officier de santé (Etats militaires de l'an X); Chirurgien major (Etats militaires de l'an XI)
Loyer Guillaume
Né le 23/12/1783 à Villedieu (aujourd'hui Villedieu-les-Poëles, Manche), Conscrit entré au service le 29/07/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 4e Compagnie du 2e Bataillon de ce Régiment de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Quintin - Eylau)
Loup
Capitaine le 6 juillet 1792 (Etats militaires de l'an X-XI-XII)
Macé
Caporal. Né à Dampierre (Charente). Atteint d'une balle dans l'oeil gauche, le 11 avril 1799, il s'écrie : «Je vais prouver à ces coquins-là que les borgnes tirent juste». En même temps, il couche en joue le commandant ennemi et le renverse de cheval ; il continue de combattre Jusqu'à ce que, mortellement frappé, il tombe en prononçant ces mots : «En avant, mes amis !».
Mainard, Maynard Meynard
Lieutenant le 8 août 1793 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Maingon Jacques
Né le 10/03/1780 à Chartèves (Aisne), Conscrit entré au service le 12/10/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 1ère Compagnie du 2e Bataillon de ce Régiment de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Majorel
Lieutenant
Malaval
Lieutenant
Mallet ou Mallen
Lieutenant le 22 germinal an 2 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Malmontet
Capitaine le 11 frimaire an 3 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Malot Nicolas
Né le 30/04/1777 à Hermonville (Marne), Conscrit entré au service le 27/08/1799 comme soldat au 3e Bataillon auxiliaire de la Marne, incorporé le 08/02/1800 comme Fusilier dans le 1er Bataillon de la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, Fusilier le 24/05/1803 à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, servant à la 8e Compagnie du 2e Bataillon de ce Régiment faisant partie en 1805-1807 de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, Fourrier le 01/01/1806, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Manceau
Sous lieutenant le 10 thermidor an 8 (Etats militaires an XII)
Mandot Louis
Né le 04/06/1780 à Saint-Florent (Cher), Conscrit entré au service le 06/06/1803 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09 suivant 63e Régiment d'Infanterie de Ligne appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), Voltigeur en octobre 1805 à la Compagnie de Voltigeurs du 2e Bataillon, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Marais Pierre
Né le 02/04/1785 à Sacq (Eure), engagé volontaire le 15/09/1800 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infnaterie de Ligne, Fusilier à la 5e Compagnie du 1er Bataillon de ce Régiment faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Marbac
Lieutenant
Marcel Jacques
Né le 18/10/1769 à Gigondas (Vaucluse), entré au service le 06/10/1793 comme soldat, Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 19/06/1797, Caporal le 21/01/1803 à la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, Caporal le 24/10/1803 à la Compagnie de Grenadiers du 1er Bataillon du 63e de Ligne, Régiment faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Maret Simon Louis
Sous lieutenant
Martin
Fusilier
Martin
Lieutenant
Martin Charles-Adrien
Né le 09/04/1785 à Herqueville (Manche), Conscrit entré au service le 09/12/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne dont les Bataillons de guerre font partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Martin Jean
Originaire du département de la Manche, sans indication sur la date de sa naissance, entré au service le 27/01/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 7e Compagnie du 1er Bataillon de ce Régiment faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Massot
Capitaine
Mazerolles Jean
Né le 18/08/1784 à Cercoux (Charente-Inférieure), Conscrit entré au service le 10/08/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, un des Régiments composant la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Meaux Pierre-Joseph
Né le 10/05/1777 à Metz (Moselle), Conscrit entré au service le 19/07/1799 comme soldat au 1er Bataillon auxiliaire de la Moselle, Fusilier à la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 18/10/1799, Caporal le 20/02/1803, Caporal à la 3e Compagnie du 1er Bataillon de la 63e de Ligne, devenue le 24/09 suivant 63e Régiment d'Infanterie de Ligne de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), Sergent le 01/01/1806, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Meget
Sous lieutenant le 5 germinal an 9 (Etats militaires an XII)
Menne
Chef de Bataillon le 4 thermidor an 9 (Etats militaires ans X-XI)
Meny Jean
Né le 08/07/1775 à Lion-devant-Dun (Meuse), entré au service le 11/02/1794 comme Sapeur au 7e Bataillon de Sapeurs, Fusilier à la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 30/04/1798, Caporal le 13/10/1801, incorporé comme Caporal dans la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 24/05/1803, Sergent le 10/06/1803 à la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, sert à la 7e Compagnie du 1er Bataillon de ce Régiment appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée en 1805-1807, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Messant Louis-Zacharie-Gédéon
Né le 25/08/1781 à Saint-Denis-les-Rebais (Seine-et-Marne), Conscrit entré au service le 24/05/1803 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09 suivant 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 7e Compagnie du 2e Bataillon de ce Régiment appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Meunier (dit Saint-Clair ) Benoit
De Villeurbanne. Soldat au Régiment de Bresse, 1782-1792. Sous-lieutenant à l'âge de 23 ans à la lère Compagnie franche de Chasseurs de Paris, 4 août 1792; Capitaine au 19e Bataillon d'infanterie légère, 25 mars 1793; passé à la 19e Demi-brigade légère, puis à la 6e; s'est distingué à Montebello et au passage du Mincio; Chef de bataillon, 1801; Major du 2e léger, 1806; Colonel, 1808; passé au 31e léger, puis au 63e de ligne; Général de brigade, 1813; employé aux armées de Catalogne et d'Aragon réunies et à la défense de Barcelone; en demi-solde, 1814; Lieutenant général employé, au Corps d'observation du Jura, 1815; remis Maréchal de camp, août 1815; en non-activité, puis disponible; retraité, 1825; commandant la 7e Division militaire, août 1830; Lieutenant général commandant supérieur des départements de l'Isère et des Hautes-Alpes, 1831 ; disponible, 1832; blessé à la Montagne-Verte, à Marengo, au passage du Mincio, à Ihanzi et à Miromagny; retraité, 1835; commandeur de la Légion d'honneur (accès à son dossier dans la base Léonore du Ministère de la Culture : clic) et chevalier de Saint-Louis (In : "Les Volontaires nationaux", tome 3).
Meunier
Lieutenant le 11 fructidor an 4 (Etats militaires an XII)
Meynier Pierre
Né le 15/07/1783 à Uzès (Gard), engagé volontaire entré au service le 12/06/1802 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 3e Compagnie du 2e Bataillon de ce Régiment appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Michel
Capitaine le 1er floréal an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII); Chef de Bataillon
Micouteau ou Micoulau
Sous lieutenant le 14 ventôse an 3 (Etats militaires ans X-XI)
Monestier
Sous lieutenant
Morier
Capitaine
Morin
Capitaine
Morin Michel-Jean
Né à Pontorson (Manche) sans indication de sa date de naissance, Cosncrit de l'an 12 entré au service le 02/02/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne dont les Bataillons de guerre font partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Morinval Antoine
Né le 15/12/1780 à Viels-Maisons (Aisne), Conscrit entré au service le 12/10/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne (2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Mouchon (Joseph) dit Lapierre
Né en 1766. Soldat au Régiment de Bretagne, 1784-1792; chef du 11e Bataillon de réquisition de la Drôme,1793; se distingua au siège de Toulon; premier instructeur d'infanterie à l'École de Mars, 1794. Capitaine au 9e Bataillon de Paris dit de Saint-Laurent, nommé par la Convention nationale, 24 août 1795 ; passé à la 6e Demi-brigade légère ; blessé au passage de la Chiusella et à Marengo; Chef de bataillon au 63e Régiment d'infanterie, 1805; détaché au 18e Régiment provisoire,1807; commandant les Bataillons prussiens et irlandais en Espagne, 1808; blessé à Essling d'un coup de boulet au genou droit; Officier de la Légion d'Honneur (accès à son dossier dans la base Léonore du Ministère de la Culture : clic); retraité, 12 janvier 1810.
Le commandant Mouchon venait de se retirer dans ses foyers, lorsqu'il reçut un brevet de Grand Officier de la Légion d'honneur. Il se rendit de suite à Paris pour remercier l'Empereur; là il apprit qu'il y avait erreur et il rendit lui-même, à la parade du 7 juin 1810, le brevet à l'Empereur, qui lui dit : «Vous serez doté tout comme vos camarades», et lui promit de l'employer comme commandant d'armes. Doté de 2,000 francs de rente annuelle sur le département des Apennins et commandant d'armes au Texel, 16 juin 1812; remis en retraite, 1813 (In "Les volontaires nationaux", tome 2).
Une source indique qu'il fit prisonniers un Major, un Capitaine et 30 Autrichiens barricadés dans un château de Tournon, sans indication de date.
Mourries
Sous lieutenant
Moutard
Chef de Bataillon. S'est distingué dans plusieurs rencontres en Estramadure et a été cité honorablement dans les rapports du Général en chef.
Mouton-Duvernet
Colonel
Motref
Capitaine le 6 floréal an 2 (Etats militaires an XII)
Mottay
Lieutenant le 20 floréal an 6 (Etats militaires an XI-XII)
Moyroux
Sous lieutenant le 19 prairial an 11 (Etats militaires an XII)
Naugarède Jean
Lieutenant. Né à Nimes (Gard). Se distingua au siège de Roses par sa bravoure et son désintéressement. Chargé de reconnaître, avec 15 Sous-officiers et soldats, une sortie de l'ennemi, il rencontra un détachement de 200 hommes qu'il attaque à la baïonnette après avoir fait une décharge sur lui. Un Colonel, 8 Officiers, 35 soldats, furent faits prisonniers : le reste prit la fuite. Rentré à Roses, avec sa capture, il refusa du Général Souham le prix d'un cheval qu'il avait enlevé aux Espagnols.
Nicolas
Major
Niveduab
Sous lieutenant (Etats militaires de l'an X)
Noël
Caporal
Noël Nicolas
Né en 1780 à Mary (aujourd'hui Mary-sur-Marne, Seine et Marne), Conscrit entré au service le 09/03/1803 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09 suivant 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 7e Compagnie du 2e Bataillon de ce Régiment faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Nogier
Sous lieutenant; Lieutenant le 25 floréal an 8 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Olivier
Capitaine
Olivier François-Louis-Martin
Né le 11/11/1780 à Avranches (Manche), entré au service dans la Garde Nationale d'Avranches le 25/12/1794, employé à la 1ère Compagnie du 10e Arrondissement de la Manche le 15/09/1796, Fusilier le 10/05/1798 à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, Grenadier à la Compagnie de Grenadiers du 2e Bataillon de ce Régiment appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Oudet
Major le 30 frimaire an 12 (Etats militaires an XII)
Oussin
Lieutenant
Pahonet
Sous lieutenant (Etats militaires de l'an X)
Paignon Jean
Né le 14/03/1773 à Brigueuil (Charente), entré au service le 18/06/1793 comme soldat au 5e Bataillon de la Haute-Vienne, Fusilier à la 10e Demi-brigade Provisoire en 1794 puis à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 19/01/1797, faisant campagne à l'Armée d'Italie (1797-1800), Fusilier à la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, Voltigeur en octobre 1805 à la Compagnie de Voltigeurs du 1er Bataillon de ce Régiment faisant partie de 1805 à 1807 de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Paquet ou Pasquet
Lieutenant le 18 messidor an 2 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Parenta
Sergent major
Parisey
Sous lieutenant 2 messidor an 3 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Pellegrin
Sergent
Perouse
Fourrier
Perrin Jean-Baptiste
Né le 14/03/1781 à Sainte-Preuve (Aisne), Conscrit entré au service le 12/10/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 1ère Compagnie du 2e Bataillon de ce Régiment appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Pestres
Sergent
Picaud René
Né le 19/03/1766 à Lavalette, Commune de Sainte-Feyre (Creuse), entré au service le 18/07/1794 comme soldat au 3e Bataillon des Hautes-Alpes, Fusilier à la 51e Demi-brigade d'Infanterie de Bataille le 19/07/1794 puis à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 19/01/1797, faisant campagne à l'Armée d'Italie (1794-1801), Fusilier au 1er Bataillon de la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Plantier
Capitaine
Planton
Sergent major
Poilane Baptiste-Etienne
Né le 27/05/1771 à la Rochelle (Charente-Inférieure), entré au service le 10/04/1793 comme soldat au 4e Bataillon de la Charente-Inférieure, Caporal le 06/06/1795, à la 142e Demi-brigade de Bataille le 05/07/1795 puis à la 86e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 26/11/1796, Sergent le 20/04/1797, incorporé avec son grade le 20/04/1798 dans la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, un des Régiments de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée en 1805-1807, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Poirot
Lieutenant le 1er vendémiaire an 8 (Etats militaires an XII); Capitaine
Poquerus Pierre-Antoine
Né le 17/12/1780 à Parpeville (Aisne), Conscrit entré au service le 25/11/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne dont les Bataillons de guerre font partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Portillia
Lieutenant
Poteau Pierre
Né le 29/06/1777 à Trainou (Loiret), Conscrit entré au service le 23/09/1799 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne faisant campagne à l'Armée d'Italie (défense de Gênes en 1800), servant à la 4e Compagnie du 1er Bataillon de la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Pouderou Sicaire
Né le 18/06/1769 à Valceuil (Dordogne), entré au service le 23/11/1801 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 7e Compagnie du 1er Bataillon de ce Régiment de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Pouliquen
Capitaine le 23 octobre 1791 (Etats militaires an XII)
Poupard
Sous lieutenant le 11 floréal an 11 (Etats militaires an XII)
Pourcher Jacques
Né le 18/05/1777 à Nimes (Gard), entré au service le 28/01/1796 comme soldat, Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne à sa formation le 19/01/1797, Caporal le 20/04/1799, Fourrier le 13/06/1802 à la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, Sergent le 01/02/1804 à ce Régiment de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), Sergent-major le 30/10/1806 et Adjudant sous-officier le 16/01/1807 au même Régiment, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Pradet ou Praden
Sous lieutenant le 3 messidor an 2 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Pren
Lieutenant
Proquez
Lieutenant le 1er brumaire an 8 (Etats militaires an XII)
Pruat
Lieutenant (Etats militaires de l'an X)
Raby du Vernois
Lieutenant. Il fit 60 prisonniers et en tua un plus grand nombre comme commandant d'un détachement de 45 hommes contre 250 chevaux. Il fut, pour cette affaire, décoré de l'Ordre royal d'Espagne, le 21 juillet 1812.
Rousselot. «Le général Rapp se plait à rendre justice aux qualités distinguées dont M. Rousselot a fait preuve sous ses ordres au siège de Dantzig».
Raucoules Jacques
Né le 04/08/1776 à Viviers (Tarn), engagé volontaire entré au service le 06/07/1792 comme soldat au 2e Bataillon du Tarn, sert à l'Armée des Pyrénées Occidentales (1793-1795), Caporal le 03/11/1794 à ce Bataillon puis à la Demi-brigade des Deux-Sèvres le 21/03/1795 et à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 19/01/1797, fait campagne aux Armées de l'Ouest (1795) et d'Italie (1796-1800), Sergent le 03/03/1802 puis Tambour-major le 13/03/1802 de la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, membre de la Légion d'Honneur le 05/11/1804, sert de 1805 à 1807 à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, blessé à la bataille d'Eylau le 08/02/1807, mort des suites de sa blessure à l'hôpital de Thorn le 15/05/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Ravet
Sous lieutenant
Remerse
Capitaine
Renardet, Benardet, ou Renarden Pierre
Né le 05/01/1764 à Jussey (Haute-Saône), engagé volontaire entré au service le 14/10/1783 au Régiment d'Infanterie de la Marine, Caporal le 06/09/1786 au même Régiment, devenu en 1791 11e Régiment d'Infanterie, Sergent le 26/04/1792, Sergent-major le 01/10/1792 et Sous-lieutenant le 01/05/1793, servant à l'Armée du Var (1792-1793), incorporé au 1er amalgame comme Sous-lieutenant à la 22e Demi-brigade de Bataille le 22/10/1793, faisant campagne à l'Armée d'Italie en 1794, nommé Lieutenant le 15/07/1795 (27 messidor an 3 - Etats militaires ans X-XI-XII), incorporé au second amalgame comme Lieutenant à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 23/12/1796, à l'Armée d'Italie de 1796 à 1800, blessé d'un coup de feu au bras droit sur les hauteurs de Gênes le 10/04/1800, Lieutenant au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne à l'organisation du 24/09/1803, servant lors des campagnes de 1805 à 1807 à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, nommé Capitaine du 63e de Ligne par Décret du 07/10/1806, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Renaud Claude
Né le 15/04/1777 à Villers (Marne); Conscrit entré au service le 08/02/1800 comme Fusilier au 1er Bataillon de la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, incorporé le 24/05/1803 comme Fusilier dans la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09 suivant 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, Grenadier à la Compagnie de Grenadiers du 2e Bataillon de ce Régiment appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Resnier Charles-Guillaume
Né le 21/11/1785 à Montpellier (Hérault), compris sur la liste supplémentaire des candidats jugés admissibles à l'Ecole polytechnique sur décision du jury en date du 05/11/1803, élève à cette Ecole, nommé Sous-lieutenant au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne par Décret du 02/03/1805, rejoint son Régiment appartenant, lors des campagnes de 1805-1807, à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, Sous-lieutenant à la Compagnie de Voltigeurs du 1er Bataillon, décédé le 08/02/1807 à une heure de l'après-midi à Eylau, ayant reçu un coup de feu à la tête (Source : Quintin - Eylau)
Restoul Julien
Né le 03/05/1781 à Percy (Manche), Conscrit entré au service le 20/01/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne dont les Bataillons de guerre font partie de la 2e Division du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), blessé à Eylau le 08/02/1807, mort de ses blessures à l'hôpital de Fordon le 05/04/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Revel A.
Capitaine
Revel B.
Sous lieutenant le 18 ventôse an 3 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Ricard
Sous lieutenant
Riche
Sous lieutenant le 12 vendémiaire an 12 (Etats militaires an XII)
Rigot Jean-Marie
Né le 08/09/1780 à Fresne (Aisne), Conscrit entré au service le 12/10/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 5e Compagnie du 2e Bataillon de ce Régiment de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Rivene ou Rivenc
Sous lieutenant le 27 germinal an 10 (Etats militaires an XI-XII)
Robert
Capitaine le 1er octobre 1793; Adjudant major (Etats militaires ans X-XI-XII)
Roberdet Jacques-Paul
Né le 03/07/1776 à Pouilly (Côte-d'Or), Conscrit entré au service le 23/09/1799 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, Sergent le 29/11/1799 à la 63e de Ligne, faisant campagne à l'Armée d'Italie (1800-1801), Sergent au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne le 24/09/1803, affecté en octobre 1805 à la Compagnie de Voltigeurs du 1er Bataillon de ce Régiment de la 2e Division du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Roche
Fusilier
Ronquette
Caporal
Roux
Lieutenant le 30 thermidor an 7 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Sabatier
Capitaine
Salle ou Salles
Sous lieutenant le 5 septembre 1793 (Etats militaires ans X-XI)
Salmon Denis
Né le 09/10/1780 à Chauffry (Seine-et-Marne), Conscrit entré au service le 06/03/1803 comme Fusilier au 1er Bataillon de la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, incorporé le 24/05/1803 dans la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09 suivant 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, Fusilier à la 5e Compagnie du 2e Bataillon du 63e de Ligne, Régiment de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), Caporal le 04/12/1806, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Sauset ou Sausset
Capitaine le 27 floréal an 8 (Etats militaires an XII)
Savary Jean-Jacques-Louis
Né le 01/05/1779, originaire du département de la Manche, Conscrit entré au service le 27/01/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 8e Compagnie du 1er Bataillon de ce Régiment faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Séné Antoine-Nicolas
Né le 04/04/1784 à Caen (Calvados), engagé volontaire entré au service le 10/07/1800 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, affecté à la 5e Compagnie du 1er Bataillon de la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée lors des campagnes des 1805 à 1807, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Seneuze
Capitaine le 26 novembre 1792 (Etats militaires an XII)
Sequel Jérôme
Né en mars 1773 à Molac (Morbihan), entré au service le 09/04/1795 comme Sapeur au 10e Bataillon de Sapeurs, Caporal le 27/03/1802, Caporal le 01/05/1803 au 1er Bataillon de la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, Caporal le 24/05/1803 à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenu ele 24/09 suivant 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, sert à la 7e Compagnie du 2e Bataillon de ce Régiment faisant campagne en 1805-1807 à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Sevin Michel
Né le 17/09/1776 à Cercottes (Loiret), Conscrit entré au service le 23/09/1799 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, Caporal le 26/02/1800 au 2e Bataillon de la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne faisant partie en 1805-1807 de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, Sergent le 01/01/1806, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Silhol
Capitaine
Telmon
Chef de Bataillon
Thibault
Sous lieutenant
Thibault ou Thibaut
Capitaine le 1er décembre 1792 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Thiellement
Sous lieutenant le 26 floréal an 8 (Etats militaires an XII)
Thomelin Pierre
Né le 06/01/1785 à Colomby (Manche), engagé volontaire entré au service le 22/10/1798 comme Fusilier à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, Voltigeur en octobre 1805 à la Compagnie de Voltigeurs du 1er Bataillon de ce Régiment faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Thuesch
Lieutenant
Toffier
Sous lieutenant
Tomelin Jacques-Auguste-Marie
Né le 24/06/1785 à Saint-Marcouf (Manche), Conscrit entré au service le 06/12/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 1ère Compagnie du 1er Bataillon de ce Régiment appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Torrent A.
Capitaine
Torrent B.
Sous lieutenant
Toucherier
Fourrier
Tourret ou Touret
Sous lieutenant (Etats militaires de l'an X); Lieutenant le 16 germinal an 10 (Etats militaires an XI) ou le 19 germinal an 10 (Etats militaires an XII)
Traver Pierre-Louis
Né le 25/11/1781 à Milières (Manche), Conscrit entré au service le 04/11/1805 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 4e Compagnie du 1er Bataillon de ce Régiment faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Tuech
Sous lieutenant le 11 frimaire an 3 (Etats militaires ans X-XI-XII)
Varlet
Capitaine le 15 mars 1793 (Etats militaires an XII)
Viel
Sous lieutenant (Etats militaires de l'an X)
Vigreux Pierre-Nicolas
Né le 09/05/1769 à Sapigneul, commune de Cormicy (Marne), entré au service le 12/08/1792 comme Soldat, Fourrier le 28/01/1794, sert à la 66e Demi-brigade d'Infnaterie de Ligne le 11/08/1796, Sergent le 21/05/1800, Sergent-major le 23/10/1800, Sergent-major le 24/05/1803 à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09 suivant 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 6e Compagnie du 2e Bataillon de ce Régiment faisant partie, lors des campagnes de 1805 à 1807, de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Villaret
Colonel
Villaret
Chef de Bataillon
Villaret François
Né à Saint-Hippolyte le 13 mars 1764. Fils d'un fabricant de bas de soie. Soldat dans Bourgogne (1781-1789). Lieutenant-colonel en 2e du 1er Bataillon du Gard le 3 septembre 1791, Adjudant général Chef de brigade; Chef de brigade provisoire le 24 novembre 1794, passé à la 14e puis à la 63e Demi-brigade; Chef de brigade le 15 juin 1799. Tué sur la montagne du Désert le 11 avril 1800 (in : G. Dumont : "Bataillons de volontaires nationaux").
Ville
Lieutenant le 20 nivôse an 8; Adjudant major (Etats militaires ans X-XI-XII)
Villeneuve
Sergent major
Vincent Jean-Pierre
Né le 16/02/1771 à La Beaume (Hautes-Alpes), engagé volontaire entré au service le 10/09/1792 comme soldat au 3e Bataillon des Hautes-Alpes, Fusilier à la 51e Demi-brigade de Bataille le 19/07/1794 et à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 19/01/1797, faisant campagne aux Armées des Alpes et d'Italie (1793-1801), Fusilier à la 1ère Compagnie du 2e Bataillon de la 63e de Ligne, devenue le 24/09/1803 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, Caporal le 21/01/1805 à ce Régiment faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée lors des campagnes de 1805-1807, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Viollet Louis-Laurent
Né le 07/10/1779 à Mitry (aujourd'hui Mitry-Mory, Seine-et-Marne), Conscrit entré au service le 23/02/1803 comme Fusilier au 1er Bataillon de la 66e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, incorporé le 24/05/1803 comme Fusilier dans la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne, devenue le 24/09 suivant 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 1ère Compagnie du 2e Bataillon de ce Régiment appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée lors des campagnes de 1805-1807, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Vivier Hervé
Né le 12/06/1783 à Virandeville (Manche), Conscrit entré au service le 27/01/1804 comme Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne, affecté à la 7e Compagnie du 1er Bataillon de ce Régiment, faisant partie de la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée (1805-1807), tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Voulpillac Guillaume
Né le 17/09/1774 à Rabastens (Tarn), engagé volontaire entré au service le 25/03/1793 comme soldat au 2e Bataillon du Gard, Fusilier à la 14e Demi-brigade de Bataille en juillet 1795 puis à la 63e Demi-brigade d'Infanterie de Ligne le 19/01/1797, faisant campagne aux Armées des Pyrénées Orientales (1795), des Alpes et d'Italie (1795-1800), Fusilier au 63e Régiment d'Infanterie de Ligne le 24/09/1803, Voltigeur en octobre 1805 à la Compagnie de Voltigeurs du 1er Bataillon de ce Régiment appartenant à la 2e Division d'Infanterie du 7e Corps de la Grande Armée, tué à la bataille d'Eylau le 08/02/1807 (Source : Quintin - Eylau)
Walker
Lieutenant le 9 prairial an 7 (Etats militaires an XII)

 

Retour à l'historique du Régiment